Julia Holter - Ekstasis

julia-holter-Julia-ekstasis-300x300 Julia Holter - EkstasisGrosse claque de la fin d’année dernière, le second album de Julia Holter avait toutes les qualités requises pour finir en haut d’un top album. A commencer par le mien. Mais sa sortie un peu tardive et surtout très confidentielle, alors que tout le monde ou presque commençait à tirer le rideau sur 2012, n’a pas vraiment permis de mettre en lumière cet album complexe mais absolument splendide.
Pour rappel, Julia Holter a fait son apparition en 2011 avec un premier album, "Tragedy", dévoilant tout de suite un univers bien particulier et très personnel, mêlant chant (un brin lyrique) et sonorités électroniques, arrangements biscornus et drones.
Léger changement de cap avec "Ekstasis" qui se présente comme un album plus accessible, mieux produit grâce à la patte de M.G.N (Nite Jewel, Ariel Pink's Haunted Graffiti, Puro Instinct), moins lo-fi aussi mais dans lequel on reprouve ce goût pour les chansons alambiquées et les harmonies vaporeuses. Si souvent ce genre de production à tendance à aller vers une certaine forme de maniérisme, comme chez Joanna Newsom par exemple, nul crainte ici, car la jeune et jolie Julia Holter préfère elle miser sur le charme, la poésie la douceur plutôt que les performances vocales.
Rappelant des choses comme Serafina Steer ou d'autres plus anciennes comme Kate Bush, Julee Cruise ou Laurie Anderson, cet "Ekstasis" est une petite merveille de pop arty, ambitieuse, aux accents faussement new age, pas poseuse pour un sou et qu’il est urgent de découvrir, en prenant tout le temps qu’il mérite.

[8.5/10]

Julia Holter : Ekstasis
label : Domino
Sortie  : octobre 2012

A écouter sur deezer et spotify

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *