Inside Llewyn Davis, de Joel et Ethan Coen

inside-llewyn-davis-oscar-isaac-justin-timberlake Inside Llewyn Davis, de Joel et Ethan Coen

 Les frères Coen aiment les losers, leur cinéma en est rempli. Le loser évoqué dans  leur dernier film s’appelle Llewyn Davis, c’est un folkman du fameux Greenwich Village du début des années 60 qui cherche à se faire un nom. Malgré des chansons poétiques très habitées, il ne parvient pas à s’imposer sur la scène new-yorkaise. Sans domicile et fauché comme les blés, il squatte les canapés de ses amis et surtout celui des parents de ce musicien qui vient de se suicider et avec lequel il formait un duo. En attendant une hypothétique reconnaissance, à laquelle il ne semble pas croire lui-même, il voyage la guitare à la main et avec un chat comme unique compagnon dans l’hiver glacial et sombre de cette Amérique joliment mise en scène par les Coen.
Inspiré en partie de l’autobiographie du chanteur folk américain Dave Van Ronk, "Inside Llewyn Davis" montre les déambulations d’un homme sans attache, dans des décors assez glauques, filmé dans des tons  bleu-gris et en lumière faible (extrêmement fatigant pour les yeux du spectateur), mais surtout  peine à captiver, en tout cas à nous raconter une  histoire à laquelle on a envie de croire et un personnage auquel on a envie de s’attacher. Car celle du bien peu charismatique Llewyn Davis a finalement très peu d’intérêt, en tout cas dans ce qu’elle veut bien nous montrer (c’est à dire pas grand chose) du quotidien de ce musicien sans avenir.
Certes, y a bien Carey Mulligan, toujours aussi craquante avec son petit minois, il  y a bien Justin Timberlake avec son collier de barbe façon "Simplet musicien", il a y  bien quelques chansons très belles, mais rien de suffisant pour faire de ce film un moment de cinéma inoubliable. C’est tout juste si la mélancolie (pourtant au coeur de film) est perceptible…
Quant à cette longue séquence en voiture avec John Goodman (dont on se demande encore l’utilité) ou ces scènes de début du film qui se répètent à la fin, tout semble à penser que les Coen n’avaient  finalement pas grand chose à raconter et que leur amour pour la Folk music n’aura suffi pour faire de "Inside Llewyn Davis" un bon film.

[6/10]

Inside Llewyn Davis
Film de Joel Coen et Ethan Coen
Film américain français - Drame
Avec Oscar Isaac, Carey Mulligan, John Goodman...
Durée : 1 h 45 min
Date de sortie française : 6 novembre 2013

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de