The Patriotic Sunday - All I Can't Forget : de l’artisanat d'art au service de la pop

Quatrième réalisation pour Eric Pasquereau et son groupe The Patriotic Sunday. De la pop pour gens difficiles, à déguster tranquillement.

the-patriotic-sunday-c-Nicolas-David The Patriotic Sunday - All I Can't Forget : de l’artisanat d'art au service de la pop

Comme toutes les sorties de The Patriotic Sunday, All I Can't Forget est un disque qui se mérite, qu’il faut aller chercher, qu’il faut apprivoiser, qu’il faut littéralement s’approprier pour en savourer toutes les subtilités.

Quatrième réalisation du nantais Eric Pasquereau (qui officie également au sein de Papier Tigre et qui s’est associé, pour l’occasion, avec de membres du groupe La Terre Tremble), All I Can't Forget se démarque tout de suite par son format inhabituel. Ne cherchez pas les refrains et les couplets, car on ne  pratique pas comme ça chez The Patriotic Sunday. On évite les routes toutes droites, on préfère les chemins de traverse, les petits sentiers peu fréquentés de la pop. Sans faire compliqué, on sait pourtant éviter les choses trop facile. Et pourtant, la musique de The Patriotic Sunday na rien de tordu ni d’alambiqué, bien au contraire. On s’y promène, on s’y perd avec bonheur, on se laisse porter  par ce courant léger mêlant folk, pop, country avec des arrangements (piano, choeurs, harpe, saxo…) assez discrets mais qui, en fin de compte, apportent tout son sel à cette production.
Disque de pop d'artisan, All I Can't Forget n’est le plus clinquant des disques de l’année 2015, mais sans doute l’un des plus ambitieux.

The Patriotic Sunday -  All I Can't Forget
Murailles Music / L'Autre Distribution -  septembre 2015

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de