The Social Network, de David Fincher

thesocialnetwork The Social Network, de David Fincher

Rien de tel que d’écouter l’excellente B.O. du film signée Trent Reznor, pour se replonger dans l’ambiance de "The Social Network", le film qui raconte comment Mark Zuckerberg, un brillant étudiant de l'Université de Harvard a donné naissance au fameux réseau social Facebook.
Si, jusqu’alors, David Fincher s’était plus fait remarquer pour l’aspect visuel de ses films que par leur aspect purement narratif, ("L'Etrange histoire de Benjamin Button" en est le parfait exemple), avec ce nouveau film, il montre qu’il est aussi un sacré metteur en scène, mettant ici son tout talent au service du travail de dialoguiste d’Aaron Sorkin, créateur de la série "A la Maison Blanche".
Alors, comment ne pas être admiratif devant un film qui vous tient en haleine pendant deux heures alors qu’il ne se passe, en terme d’action, pour ainsi dire, pas grand chose. La principale réussite du film réside donc dans le montage, et surtout dans la manière dont est racontée l’ascension fulgurante de Mark Zuckerberg et comment, d’un simple site de notation de filles de son école, créé après après une rupture amoureuse et en ayant piraté le site de son université, il en est venu à développer "The facebook", un site d’amis qui se font des amis grâce aux amis de leurs amis.
Le film est construit en flash-backs, ponctués de scènes de procès  où l’on voit les différents protagonistes tenter de s’approprier un part du très gros gâteau Facebook. Il montre, avec une grande intelligence et beaucoup de finesse, comment ce nerd assez antipathique, frustré mais génial calculateur, va gravir petit à petit les échelons de la réussite,  laissant apparaitre au fil des jours toute l’étendue de sa mégalomanie destructrice.
Incarné par un Jesse Eisenberg au visage dur et insensible, Mark Zuckerberg devient alors un monstre de froideur et d’insolence, se jouant finalement de tous ceux qui gravitaient autour de son projet, que ce soit son seul ami, Eduardo Saverin (Andrew Garfield), Sean Parker (Justin Timberlake), créateur du fameux site de partage musical Napster, qui lui ouvrira pourtant de nombreuses portes, ou encore les frères Winklevoss, des jumeaux gentlemen de Harvard qui ont eu en premier l’idée du réseau social à l’échelle de leur école mais qui se sont fait copieusement rouler dans la farine par Zuckerberg .
Difficile, après un tel film et après une telle démonstration, de voir encore le réseau facebook comme un simple site de rencontres et d’échanges amicaux... même si on avait déjà quelques doutes à son sujet.  Car derrière ces pages bleues et blanches, c’est tout un système capitaliste et totalitaire qui vit, basé sur la surveillance et l’utilisation des données de millions de gens dans le monde, créé en 2004 par Mark Zuckerberg… tout ça parce que sa copine l’avait quitté… F5, F5, F5, F5, F5….

[8.5/10]

The Social Network
Réalisé par David Fincher
Avec Jesse Eisenberg, Justin Timberlake, Andrew Garfield...
Genre : Drame
Durée : 02h00min
Date de sortie cinéma :  13 octobre 2010

 

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de