Buck Meek – Two Saviors : l'invitation à ralentir

Délaissant à nouveau son groupe Big Thief pour un second effort solo, Buck Meek  nous envoie depuis  la Nouvelle Orléans, une suite de ballades folk au charme absolu.

Buck-Meek-Two-saviors Buck Meek – Two Saviors : l'invitation à ralentir

Après Adrianne Lenker c’est au tour de Buck Meek, autre membre du groupe Big Thief, de la jouer en solo avec ce second album aux charmes multiples. Un disque dans lequel on se sent tout de suite bien, où l'on se laisser bercer par la voix douce et amicale de celui qui a composé une suite de titres dans un registre Country folk bluesy assez irrésistible et qui donne envie de passer la journée en position couchée.

Car comment ne pas se laisser aller au farniente au contact de chansons comme Candle, Two Saviors Two moons ou encore Two Moons (morning) , des chansons intemporelles et d'apparence toutes simples qui nous bercent gentiment comme on peut se laisser bercer par celles de Bill Callahan ou Will Olham, avec en plus ici l'impression d'être transporté à la Nouvelle Orléans.

La chose à été enregistrée du coté du Mississippi. Ambiance du Bayou garantie avec cet ensemble très chaleureux dans lequel la voix aux tonalités changeantes de Buck Meek s’accorde parfaitement avec les guitares. Une petite merveille.

❤❤❤

Buck Meek – Two Saviors
Keeled Scales / Modulor - 15 janvier 2021

Vous aimerez aussi...