Django Unchained, film de Quentin Tarantino

django Django Unchained, film de Quentin Tarantino

Quentin Tarantino a l’art de s’amuser avec l’histoire. Après "Inglourious Basterds" film qui partage de nombreux points communs avec "Django Unchained" et dans lequel il faisait mourir Hitler assassiné, le cinéaste nous raconte cette fois l’esclavagisme aux États-Unis, d’un point de vue assez humaniste, ou comment un esclave libéré de ses chaînes par un dentiste chasseur de prime allemand (Christoph Waltz, une fois encore épatant) devient le héros d’un western dans lequel Django est en homme épris de vengeance, prêt à tout pour retrouver et  libérer celle qu’il aime, prisonnière dans une plantation de coton à Candyland.
Durant 2h45, on déguste les  dialogues brillamment écrits par Tarantino dans un film très découpé, un peu comme une pièce de théâtre, avec des séquences assez longues, remarquablement construites et dans lesquelles il fait monter tout doucement la tension pour aboutir à un moment d’action et de violence.
Hommage évidemment aux westerns spaghetti de Corbucci et au Django originel incarné notamment par Franco Nero (qui fait un caméo dans le film), "Django Unchained" s’inscrit dans un cinéma tarantinesque 2.0, déjà expérimenté dans "Inglourious Basterds", moins virtuose, moins délirant et aussi moins démonstratif qu’avant ; un cinéma plus classique mais à la beauté formelle indiscutable et dans lequel les dialogues ciselés constituent là encore un vrai régal.
Coté B.O, on retrouve la patte de selector de DJ Tarantino, qui nous concocte une playlist aux petits oignons (Bacalov, Verdi, Morricone, Johnny Cash…) que ce soit pour accompagner les chevauchées dans les superbes paysages montagneux américains ou pour illustrer les scènes de violence les plus sanglantes.
Si l’humour à froid, les clins d’œil aux films de genre, la science du dialogue restent la grand force du cinéma de Tarantino, sa manière de revisiter le western est ici tout à fait réjouissante et constitue d’abord et surtout un grand moment de divertissement.
[8.5/10]

Django Unchained
Film américain de Quentin Tarantino
Avec : Christoph Waltz, Franco Nero, Samuel L. Jackson...
Durée : 2 h 45 min
Date de sortie : 16 janvier 2013

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de