Du sang et des larmes, de Peter Berg

du-sang-et-des-larmes Du sang et des larmes, de Peter Berg

Quand une poignée de marines bien entrainés et suréquipés partent dans les montagnes afghanes pour aller descendre un méchant chef taliban, on se dit que l’affaire va être pliées en moins de deux, mais voilà  qu’un troupeau de chèvres et leurs bergers les obligent à choisir entre soit tuer ces témoins bien gênants, soit les laisser filer au village rameuter des troupes qui ne tarderont pas venir les coincer dans ces montagnes pleines de forêts et de cailloux. Finalement, ils choisissent la seconde solution, et c’est à partir de là que les choses se compliquent sérieusement.
Commence alors un combat, presque au corps à corps, entre une armée de talibans et 4 soldats pris au piège dans ces montagnes bien peu accueillantes. Et comme on n’est pas dans Astérix, il n’y aura pas de potion magique pour nos braves soldats ricains venus se faire tuer loin de chez eux.

Tiré d’une histoire vraie assez incroyable (l'opération "Red Wings") et dont le soldat Marcus Luttrell (Mark Wahlberg, dans le film), tira un livre "Le survivant", "Du sang et des larmes" joue pas mal sur l’héroïsme des soldats et rappelle par certains aspects nos bons vieux films de guerre des années 80, notamment ceux, assez nombreux, évoquant la guerre au Vietnam. Ici, le taliban a remplacé le vietkong, mais que l’on se rassure, l’autochtone afghan est lui aussi sans pitié et bien décidé à faire bouffer ses couilles à l’envahisseur américain.
Peter Berg, à qui l’on doit quelques films pas terribles mais aussi un très bonne série nommée "Friday night Lights", met en scène avec précision et un certain brio des combats d’une rare intensité où la lutte pour la survie se fait ressentir à chaque instant dans des scènes de guerre filmées au plus près et qui donnent vraiment l’impression au spectateur d’être "embeded".
Mais en plus d’être brillant et spectaculaire, le film est aussi très malin, montrant que les afghans ne sont pas tous des talibans sanguinaires et qu’il a dans ce pays, une vraie volonté de sortir de ce radicalisme… justifiant donc la présence américaine dans cette région du globe.
Mais sans vouloir tirer une morale ou une forme de patriotisme quelconque, Peter Berg réussit un honnête et solide film de guerre, un peu bourrin par moment (dans les dialogues) avec tous les clichés qui peuvent coller au genre depuis toujours. On a vu mieux, mais on a vu pire aussi.

[7.5/10]

Du sang et des larmes
Film américain de Peter Berg
Action, drame, thriller et guerre
Avec Mark Wahlberg, Taylor Kitsch, Emile Hirsch
Durée : 2 h 01 min
Date de sortie française : 1 janvier 2014

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de