Le cas Sneijder, de Jean-Paul Dubois

jp-dubois-le-cas-s1 Le cas Sneijder, de Jean-Paul DuboisL’avantage avec Jean-Paul Dubois, c’est qu’à chaque nouveau roman, on est étonné par sa capacité à se renouveler, à aborder des thèmes nouveaux, à varier les tonalités à changer d'univers, tout en revenant sur ses thèmes favoris que peuvent être le deuil, la dépression, les relations familiales. Contrairement à d’autres auteurs, que l’on peut d’ailleurs aimer pour des raisons inverses, le romancier toulousain à l’art de nous surprendre, comme là avec "Le cas Sneijder".
Paul Sneijder a failli perdre la vie dans un accident rare d'ascenseur. Sa fille a eu moins de chance que lui. Depuis ce drame, sa vie est bouleversée, une grande mélancolie s’est emparée de lui et sa façon d’envisager l’existence a quelque peu évolué. Il refuse de reprendre son travail de courtier en vins et se passionne de façon presque obsessionnelle pour les ascenseurs. Ce qui n’est pas du tout du goût de sa seconde femme, Anna, une cadre supérieure avec laquelle il ne sent plus du tout en phase depuis qu’il est sorti de coma. Mais une nouvelle lubie va alors s’emparer de lui : promener des chiens.

Roman triste et piquant à la fois, mélancolique et grinçant, en cela, "Le cas Sneijder" est un pur roman de Jean-Paul Dubois. Cette narration à la première personne, cette façon si touchante qu’à le personnage de Paul d’évoquer sa nouvelle vie, ses proches, cette Anna et ses jumeaux qu’il déteste, sa fille et sa premier femme toutes deux décédées, sa lâcheté... tout ça Dubois nous le fait vivre pleinement, avec une identification qui fonctionne à merveille. On vit avec lui, on partage ses errements, sa déprime. C’est très fort.
Du coup, les 200 et quelques pages du roman passent à une vitesse folle, avec au fil du récit, une envie de plus en plus pressante de savoir comme tout cela va se finir pour notre beautiful loser.
Avec une écriture toujours simple et précise, qui n’en fait jamais des tonnes, Dubois va à l’essentiel, nous offrant une jolie parabole sur le rôle des ascenseurs dans notre vie moderne et prouve, si besoin était qu’après tant d'années, il reste un de nos écrivains préférés.

[8/10]

Le cas Sneijder
Roman de Jean-Paul Dubois
Éditions de l'Olivier
217 pages- 18,00€
Parution : 6 octobre 2011

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de