Les Sorties d'albums pop, rock, electro, jazz du 6 mai 2016

Cette semaine, tu vas danser jusqu’au bout de la nuit avec Kaytranada, Shit Robot et Joasihno, puis te relaxer avec Tom Adams, James Blake, Chris Cohen et Julianna Barwick.

Joasihno-photo Les Sorties d'albums pop, rock, electro, jazz du 6 mai 2016

A l'affiche :

Pour commencer, on écoutera d’abord mon disque de la semaine, j’ai nommé Meshes du duo Joasihno. Une petite perle de musique naïve et poétique concoctée par Cico Beck, membre de The Notwist et Aloa Input, dans un registre électronica vintage et lo-fi. Ça aurait pu sortir chez Clapping music ou Hands In The Dark Records mais ça sort chez les allemands d’Alien Transistor.
Restons dans les vieux sons de claviers analogiques avec le second volet des compilations Cosmic Machine qui sort chez Because. Uncle O nous a encore déniché des vieilleries des années 70 et 80 irrésistibles avec du Michel Magne et du Nicolas Peyrac dedans !
De l’électronique encore avec d’abord Seal Of Qualitify qui nourrit ses compos pop-rock de sonorités 8 bit pour le compte du label Kythibong Records ; et ensuite avec Driftmachine (Andreas Gerth & Florian Zimmer) pour un album assez expérimental qui parait chez Umor Rex.

On reste en Allemagne avec Dieterich & Barnes, soit des membres de Deerhoof et A Hawk and A Hacksaw pour un album foutraque, qui part dans tous les sens… et plutôt bon !
On va bouger encore au son de Kaytranada et de son roboratif 99 %. Aussi à l’aise dans la house que dans le rap, le producteur montréalais signe un disque très agréable avec notamment en featurings Karriem Riggins et Anderson .Paak.
Shit Robot, découvert en 2014 avec le très bon We Got A Love, revient avec ses sonorités électro 90’s dans un album qui vaut encore largement le détour.
Parmi les découvertes de la semaine, il y a aussi la voix étonnante de Tom Adams dans un premier EP aux accents néo-classiques. Un brin lyrique, mais finalement assez digeste.

A découvrir aussi...

On enchaine avec quelques douceurs parmi lesquelles on trouvera le troisième album de l'anglais James Blake et sa voix de velours, le nouveau Chris Cohen, sans surprise, mais très agréable, et bien sûr le très attendu Will de la délicieuse Julianna Barwick.
On pourra également jeter une oreille au nouveau projet d’Antony Hegarty sous le nom d’Anohni avec un album produit par Oneohtrix Point Never et Hudson Mohawke.

Côté rap, pas mal de choses intéressants cette semaine. On découvrira d’abord Kindness For Weakness, nouvel album de Homeboy Sandman sur Stones Throw. On s’intéressera ensuite au Testarossa de Yoni & Geti, où l'on retrouve deux vieilles connaissances : David Cohn (Serengeti) et Yoni Wolf (WHY?)... comme à la grande époque du label Anticon ! On enchainera avec Yawl et son très bon A Pile to Keep, a Pile to Burn (sur Anette records) et on finira sur une note soul, avec JMSN.

Pas de revue des sorties la semaine prochaine pour cause de trêve cannoise... Cinéma, cinéma !

La sélection des sorties de la semaine :

ANOHNI - Hopelessness
James Blake – The Colour In Anything
Julianna Barwick - Will
Use – Chien d'la casse BANDCAMP Les Sorties d'albums pop, rock, electro, jazz du 6 mai 2016
LUH - Spiritual Songs for Lovers to Sing
White Lung - Paradise
Thomas Cohen - Bloom Forever
Homeboy Sandman - Kindness for Weakness
Alaric - End of Mirrors
Kaytranada - 99.9%
Yoni & Geti - Testarossa
JMSN - It is.
Chris Cohen - As If Apart
Tourist - U
Cyndi Lauper - Detour
Dieterich & Barnes - The Coral Casino
RY X - Dawn
Aloha - Little Windows Cut Right Through
Shit Robot - What Follows
Joasihno - Meshes
Spookyland - Beauty Already Beautiful
Tom Adams - Voyages By Starlight EP
Cosmic Machine - The Sequel
Yawl - A Pile To Keep, A Pile To Burn
Jean Michel Jarre – Electronica 2: The Heart of Noise
Death Grips - Bottomless Pit

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de