The Climb : un film moyen mais avec "La Formule du Baron" dans la BO

Dans l'Amérique d'aujourd'hui, deux potes entretiennent une amitié toxique depuis de nombreuses années. Une comédie indé US estampillée "Sundance" qui fonctionne par intermittence.

The_Climb The Climb : un film moyen mais avec "La Formule du Baron" dans la BO

Film indé US remarqué à Sundance, Cannes et Deauville, The Climb raconte l’amitié toxique entre deux hommes : le gentil et généreux Kyle et le pervers narcissique Mike. Le film est découpé en chapitres, étalés sur une bonne dizaine d’années, comme autant de moments clés de l’existence de ces deux potes.
En famille, en couple, lors de sorties vélo, ou à la pèche, les deux hommes ne se quittent jamais ou presque bien qu’ils entretiennent des rapports conflictuels... le second essayant souvent de faire capoter le couple du premier ou tout simplement de ruiner son bonheur.
C’est drôle par moment, lourd à d’autres. Au final, un film moyen avec quand même, en bonus, l’improbable "Monsieur Dutour", le premier morceau de l’album culte "La Formule du Baron" de Bernard Estardy diffusé en ouverture du film. Et entendre ce titre magnifique, presque sorti du nulle part, à fond dans une salle de cinéma désert, il y a là presque quelque chose de surréaliste.

6/10

The Climb
Film américain de Michael Angelo Covino
Avec Michael Angelo Covino, Kyle Marvin, Gayle Rankin
Genre : comédie, drame
Durée : 1h38

Vous aimerez aussi...