Le questionnaire : Fred Landier (Rubin Steiner, Drame)

Le tourangeau Fred Landier, connu aussi sous le nom de Rubin Steiner et désormais bassiste de Drame répond au questionnaire.

fred Le questionnaire : Fred Landier (Rubin Steiner, Drame)

Longtemps en solo avec ses machines (ou en band) sous le nom de Rubin Steiner, Fred Landier s’éclate désormais en tant que bassiste au sein de Drame, groupe avec lequel il a sorti en 2015 un album qui redonne des couleurs au Krautrock français. C’était le moment ou jamais de le soumettre au questionnaire.

Une Année : L’année prochaine.
Un Héros : Non.
Une Ville : Venise je pense.
Un Film : Oupla. Un seul ?
Un Livre (Bd ou roman) : Je lis La Zone du Dehors de Damasio en ce moment, super bien. Mais sinon c’est tous les livres de Tom Robbins qui resteront en haut de la pile. Au dessus de tous les autres.
Un Evénement : Je ne sais pas quoi répondre de pas intime.
Un Personnage historique : Le mois dernier, j'ai eu un retour de fascination pour la vie de Victor Hugo. Va savoir pourquoi.
Un Souvenir : Choisir, c'est renoncer, donc pas d'idée.
Un Objet : J'aime bien les objets, mais aucun en particulier au fond.
Un Plat ou une recette : Tu fais revenir des oignons dans de l'huile d'olive, tu mets du sucre et du vinaigre balsamique, tu laisser chauffer un peu longtemps. Une fois que c'est cuit, tu le jettes à la poubelle.
Une Qualité : Je ne dis pas de mal des gens depuis très longtemps.
Une Odeur : L'eau de javel. J'ai fait sport-études natation.
Un Son : Gros malin va.
Un Rêve : Je rêve de plus en plus et ça me perturbe un peu le matin.
Une Equipe ou un sportif : Je n'y connais rien en sport, ça ne m’intéresse absolument pas.
Un Site internet : Oupla. Depuis Jodi, aucun site ne m'a bousculé.
Un Groupe, un musicien ou chanteur : HAHAHA
Un Album : Choisir c'est renoncer (bis)
Un Label : J'ai cette manie d'acheter souvent les premières références de nouveaux labels un peu obscurs. Aujourd'hui je pourrais te parler de Astral Soda par exemple.
Un souhait : Que les gens (MEDEF inclus) comprennent enfin que certains métiers ne peuvent se faire QUE par intermittence. Qu'on ne peut pas faire autrement. Et que ce sont souvent des métiers artistiques, ou liés. Que nous ne sommes ni des profiteurs, ni des feignants. J'aimerais pouvoir redevenir intermittent. Mais ça me parait compliqué aujourd'hui. Même si je m’accommode sans problème de la précarité, autant par choix que par habitude (comme tout le monde je crois), il faudra probablement que je laisse tomber la musique un jour pour vivre. Et ça me rend très triste.

Drame sera bientôt en concert :
30/04 - TOURS - Le Temps Machine (+ Maestro, etc)
20/05 - NEVERS - Café Charbon (+ Bon Voyage Organisation)
21/05 - LYON - Périscope
27/05 - BORDEAUX - Le Bootleg (+ Sweat Like An Ape et Oromocto Diamond)
28/05 - SARE - Festival USOPOP
29/05 - SAINTES - L'Ogre Rouge
31/05 - PARIS - Villette Sonique (+ Tortoise)

crédit photo : Eric Guyot

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de