Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Moi-Rene-Tardi-prisonnier-de-guerre-au-Stalag-IIb-copie-1 Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

 En 2012, Tardi a montré qu’il restait, malgré les nouvelle générations d'auteurs, malgré les nouveaux formats, malgré les styles graphiques de plus en plus osés et inventifs, un autre de tout premier plan. Au fil des années, on avait un peu oublié que l’auteur de la série des "Adele Blanc-Sec" sec était un sacré compteur d’histoire, un metteur en scène et un dessinateur hors-pair mais surtout un témoin précieux de notre XXème siècle. Avec  "Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B", Tardi signe-là, tout simplement, l’un de ses plus beaux livres.

01. Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B, de Tardi
9782203048980-copie-1 Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

A la manière des sombres récits de Céline ou d’Alphonse Boudard, dont on retrouve ici le sens de l’anecdote et du détail sordide, avec cette forme si particulière d’humour noir, de rage et de désespoir entremêlés, Tardi observe la  guerre par le petit bout de la lorgnette, dans tout ce qu’elle a de plus banal et de plus horrible à la fois, faisant de son père un de ces anti-héros magnifiques comme la littérature les aime tant, dessinant les champs de bataille, les soldats, les corps avec le même précision et la même noirceur que dans "C'était la guerre des tranchées". Témoigne magnifique et bouleversant de la vie d’un prisonnier de guerre, "Moi, René Tardi…"  est aussi et avant tout une bande dessinée remarquablement construite, et d’une grande intensité dramatique. (Chronique complète)

02. Retour à Saint-Laurent-des-arabes, de Daniel Blancou

Retour-a-Saint-Laurent-des-arabes Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

A la manière des récits d’Etienne Davodeau et d’Emmanuel Guibert ("La guerre d’Alan" ayant été une source d’inspiration pour Daniel Blancou), "Retour à Saint-Laurent des arabes" est un livre qui prend son temps pour raconter ce passé douloureux, pour nous faire revivre avec moult détails et anecdotes, de manière très précise et très concrète, la petite dizaine d’années (1967-1976) durant laquelle les Blancou ont vécu et travaillé dans ce camp de la honte. (Chronique complète)

03. Un printemps à Tchernobyl, de Emmanuel Lapage

Couv-Printemps-Tchernobyl-web Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Dans un récit distancié et bouleversant, E. Lepage évoque les conditions de son voyage en Ukraine, sa rencontre avec les autochtones, ses impressions avant et pendant le voyages et évoque en filigrane sa condition de dessinateur. Récit brillant et émouvant, Un printemps à Tchernobyl réussit le pari d’être à la fois uen œuvre artistique aboutie et un reportage en bande dessinée captivant.  (Chronique complète)

04. Colo Bray-Dunes 1999, de Dav Guedin & Craoman

colo-couv Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Un étudiant aux beaux-arts, animateur de colo pour enfants durant les vacances et qui, un jour, a décidé de consacrer ses vacances à des personnes handicapées mentales dans une station balnéaire du nord de la France. Un séjour inoubliable pour ce jeune homme qui, en quelques semaines, a connu moment de vie aussi intense qu’inoubliable, à tel point qu’il a décidé quelques années après d’en faire le récit dans une bande dessinée. un livre touchant qui montre bien les liens d’affection qui peuvent exister entre les éducateurs qui travaillent dans les centres de jour et les handicapés. (Chronique complète)

05. La Voiture d’Intisar, de P. Riera et N. Casanova

voiture_intisar Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

A travers ce beau roman graphique, qui rappelle par bien des aspects le "Persépolis" de Marjane Satrapi, Pietro Riera et Nacho Casanova proposent là un éclairage fort intéressant et jamais dénué d’humour, sur ce que peut être la vie pour une femme d’aujourd’hui dans ce pays totalitaire. (Chronique complète)

06. Campagne présidentielle, de Mathieu Sapin

campagne Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Assez différent de "Quai d’Orsay" de Christophe Blain et Abel Lanzac,  "Campagne présidentielle" est avant tout le livre d’un dessinateur embed dans l’équipe de Hollande, qui ne connait rien à la politique et dont la naïveté et l’humour donnent à son récit une drôlerie et un côté piquant voire passionnant sur ce qui s’est passé et s’est dit dans le camp socialiste durant ces semaines de campagne présidentielle… et il s’en est dit des choses ! (Chronique complète)

07. 20 ans ferme, de Nicoby & Sylvain Ricard

20ansferme-copie-1-1 Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Basé sur le témoignage d’un ancien détenu (Milko, fondateur de l’association Ban Public), cette bande dessinée est un formidable pamphlet sur l’univers carcéral, racontant et dénonçant les conditions de détention déplorables qui persistent dans certaines prisons de France. Rappelant, par certains aspects, les livres de Roger Knobelspiess, "20 ans ferme" vient s’ajouter aux nombreux films, livres et documentaires sur un sujet qui fait toujours autant débat. (Chronique complète)

08. Deuxième génération, de Michel Kichka

2eme-generation Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Une bande dessinée teintée d’humour dans laquelle l’auteur évoque la vie à la maison, son adolescence, mais aussi sa relation complexe qui le lie à son père… et par extension le destin de ces enfants victimes du syndrome de la deuxième génération. Tous ces enfants n’ayant pas connu l’horreur des camps mais devant supporter le poids de ce passé, les non-dits, avec cette forme culpabilité de ne pas avoir vécu le drame de leurs parents qui semble les ronger. (Chronique complète)

09. La page blanche, de Pénélope Bagieu et Boulet

bagieu-la-page-blanche Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Sur un ton léger, avec un mélange d’humour et de mélancolie, les deux auteurs ont parfaitement su trouver le ton juste pour cette histoire, au départ presque banale mais à laquelle ils ont réussi à donner une belle intensité et une richesse narrative qui rend la lecture très prenante. (Chronique complète)

10. Basewood, de Alec Longstreth

baswood Top 10 des meilleures BD de l’année 2012

Récit riche et ambitieux, "Basewood" revisite de manière métaphorique et plutôt inédite le mythe de la conquête américaine, de ces pionniers partis à la découverte des grands espaces, partis à la conquête de ces terres vierges d’Amérique qui ne demandaient qu’à être exploitées. (Chronique complète)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire