Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

les-ignorants_davodeau Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

 

C'est donc cette histoire improbable de bande dessinée et de vin que j'ai choisie comme livre de l'année 2011. Car comme souvent chez Etienne Davodeau ("Rural", "Les Mauvaises gens"…) l’histoire se met en mode documentaire, avec un dessin et un récit qui prend son temps, qui nous invite à participer, à nous faire vivre le travail de la vigne, à nous faire comprendre la philosophie, la passion de cet homme pour sa terre, pour son mode de production biodynamique, pour son vin qu’il chérit comme son enfant. Un beau moment de bande dessinée.

 

01. Les ignorants, de Etienne Davodeau

les-ignorants Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

Ce qui touche le plus ici, c’est l’amitié qui lie ces deux hommes, c’est l’écoute que l’un porte à l’autre, c’est l’ouverture d’esprit et la curiosité dont chacun fait preuve. Deux regards croisés, le savoir-faire de deux amoureux des belles choses qui se mêlent ici sous le regard bienveillant du lecteur, heureux de partager ces beaux moments de vie. (la critique complète)

 

02. Le perroquet des Batignolles, t.1 L’énigmatique Monsieur Schmutz, de Boujut, Tardi et Stanislas

9782205063608FS-1 Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

Sous le trait ligne clair de Stanislas, le scénario concocté par Boujut et Tardi prend une nouvelle dimension et nous donne à lire un polar urbain palpitant digne des aventures tout aussi palpitantes d’Adèle Blanc Sec. Une pure BD d’aventures, à l’ancienne, qui nous promène dans les rues de Paris et de sa banlieue, (la critique complète)

 

03. Blast tome 2 L'apocalypse selon Saint Jacky, de Manu Larcenet

Blast-t2-01 Top 10 des meilleures BD de l’année 2011
Aussi haletant que le premier tome, et peut-être plus encore, "L'apocalypse selon Saint Jacky" confirme la force et l’importance de cette série dans la déjà longue bibliographie de Manu Larcenet qui ne manque pourtant pas de grands moments.  (la critique complète)

04. Journal d’un journal, de Mathieu Sapin

journal-d-un-journal-sapin-mathieu-sapin-1 Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

Mathieu Sapin nous offre ici une BD reportage d’une centaine de pages dans laquelle il rend compte le plus finement possible, des enjeux et du fonctionnement de la rédaction de Libé, mais aussi de tout ce qui fait ce journal, de la cave au grenier. Et c'est une vraie réussite ! (la critique complète)

 

05. Chroniques de Jérusalem, de Guy Delisle 

chroniques Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

Il serait trop long ici de raconter, même ne serait-ce qu’un dixième de la vie de Guy Delisle en terre sainte, entre Israël et Palestine ; le mieux étant de se plonger au plus vite dans ce beau et gros livre, plein d‘informations, d’anecdotes, de moments de vie, pour essayer de comprendre ce que peut être la vie là-bas en 2012 pour un habitant de cette région. Une région comme il n’en existe aucune autre ailleurs au monde. (la critique complète)

 

06. Haarmann, Le Boucher de Hanovre, de Peer Meter & Isabel Kreitz

HaarmannLeBoucherDeHanovre Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

 

Avec cette histoire qui fait froid dans le dos et qui peut même provoquer la nausée, le duo d'auteurs allemands Peer Meter & Isabel Kreitz signe là une remarquable bande dessinée, peu démonstrative dans la forme mais pourtant assez terrifiante.  (la critique complète)

 

07. La Faute aux Chinois, de F. Ravard et A. Ducoudray
724040-1 Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

Thriller malin et malsain, à l’intrigue captivante, "La Faute aux Chinois" se lit avec jubilation, nous offrant une galerie de portraits bien salés où la bêtise et la naïveté des uns côtoie le cynisme et le machiavélisme des autres. Mais ce qui  fait le principal trait de caractère de cette bande dessinée et en même temps son originalité, c’est avant tout son côté flou et obscur.  (la critique complète)

 

08. C’est pas du Van Gogh, mais ça aurait pu… de Bruno Heitz

Cest-pas-du-Van-Gogh-mais-ca-aurait-pu- Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

Ce nouveau polar de Bruno Heitz se dévore avec le même plaisir que l’on a eu à lire les enquêtes de son fameux privé à la cambrousse au cours des années passées, le sourire aux lèvres, avec au fil des pages, ce ton badin, et cette sorte de tension pépère qui est devenue au fil du temps presque un peu la marque de fabrique de ses récits (la critique complète)

 

09. Ô dingos, Ô châteaux, de Manchette & Tardi

odingosochateaux Top 10 des meilleures BD de l’année 2011
Road-movie, équipée sanglante et meurtrière, “Ô dingos, ô châteaux” impressionne par la noirceur des personnages et le côté désespéré de cette aventure. Sous le trait de Tardi, ce récit très marqué 70’s prend une dimension tout à fait intéressante montrant que décidément Tardi est toujours à l’aise quelques soient les époques. (la critique complète)

 

10. Quai d'Orsay tome 2, de Christophe Blain et Abel Lanzac

quaidorsay2-1 Top 10 des meilleures BD de l’année 2011

Toujours aidé du précieux Abel Lanzac, Christophe Blain nous fait vivre de son trait agil cette grande aventure politique et diplomatique dans la peau du conseiller Arthur Vlamainck, souffre-douleur comme tant d’autres d’un Taillard de Worms caractériel et souvent insatisfait des fiches que lui rédigent ses conseillers. (la critique complète)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire