Les meilleures Bandes Dessinées en 2013

dahmer Les meilleures Bandes Dessinées en 2013

 Une cinquantaine de bande dessinées lues en 2013 et un top 10 pour se souvenirs des meilleures d’entre elles.
La bande dessinée a été plus que jamais populaire en 2013 avec énormément de parutions dans des tas de genres, de supports et de formats très différents.
On retiendra l’arrivée de revues : Professeur Cyclope (sur internet), papier, La revue dessinée (consacrée au reportage) et « Aaarg ! », mais également une représentation au cinéma assez marquée avec évidemment la Palme d’or de Cannes 2013 ("La vie d’Adèle") d’après "Le bleu est une couleur chaude", mais aussi l’adaptation de "Quai d’Orsay" par Bertrand Tavernier, "Joséphine" de Pénélope Bagieu, et enfin en cinéma d’animation "Aya de Yopougon "et "Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill".

1. Mon ami Dahmer, de Derf Backderf

monamidahmer Les meilleures Bandes Dessinées en 2013

Avec son dessin noir et blanc assez étrange, presque triste, évoquant le style de Crumb, Derf Backderf réussit là un récit brillant, sans concession ni compassion, aussi touchant que passionnant, un livre que l’on a envie de dévorer d’une traite malgré sa densité et sa richesse et qui laisse au final un sentiment amer, celui d’un formidable gâchis du à l’incompréhension des uns ou à la négligence des autres. (critique complète)

2. Ma Révérence, de Lupano & Rodguen

mareverence Les meilleures Bandes Dessinées en 2013
D’une subtilité et d’une intelligence rare, Ma révérence présente un récit surprenant de bout en bout, qui dit plein de choses sans en avoir l’air. Une lecture délicieuse que l’on déguste case par case en prenant son temps, histoire de profiter pleinement de la qualité d’écriture de Lupano mais aussi du dessin extrêmement dynamique de Rodguen. (critique complète)

3. Le boxeur, de Reinhard Kleist

9782203063037 Les meilleures Bandes Dessinées en 2013

L'auteur allemand parvient à décrire avec précision et réalisme, mais aussi avec beaucoup de pudeur et d’à-propos ce que pouvaient être les conditions d’enfermement et ce qu’il fallait être capable de faire pour survivre dans les camps durant la seconde guerre mondiale. Kleist parvient à faire entrer la petite histoire dans la grande grâce à des qualités de scénariste, de narrateur mais aussi de dessinateur qui s’affirment un peu plus à chaque nouveau roman graphique. (critique complète)

4. Clichés de Bosnie, de A. Ducoudray et F. Ravard

cliches Les meilleures Bandes Dessinées en 2013

A  l’image des formidables reportages en bande dessinée de Guy Delisle, "Clichés de Bosnie" réussit à mélanger la petite et la grande histoire, se situant dans cette veine de livres qui jouent en permanence avec l’humour et l’ironie pour raconter une réalité, un pays, la vie de gens dont les préoccupations semblent bien différentes des nôtres. (critique complète)

5. Hurlements en coulisses, d'Emmanuel Moynot

Hurlements-en-coulisses Les meilleures Bandes Dessinées en 2013
un récit drôle, émouvant et souvent passionnant,  avec des personnages par moment attachants, par moment agaçants. Tout ça est raconté à hauteur d‘homme des pages en noir et blanc, façon carnets de croquis, mais avec un vrai sens de la narration, avec plein de détails, d’anecdotes qui font que l’on ne s’ennuie pas un instant. Pour les fans de BD et les fans de rock qui, parfois, se confondent. (critique complète)

6. Wizzywig : Portrait d’un hacker en série, de Ed Piskor

Wizzywig Les meilleures Bandes Dessinées en 2013
Livre imposant de 280 pages, Wizzywig est un  récit à la fois passionnant et instructif, construit comme un documentaire ponctué de pages dans lesquelles des gens qui ont fréquenté de prés ou de loin notre hacker en série témoignent de manière très tranchée sur cet homme sans que l’on puisse se faire véritablement un avis sur sa personnalité. (critique complète)

7. Mauvais Genre, de Chloé Cruchaudet

mauvais_genre_couverture Les meilleures Bandes Dessinées en 2013
Récit d’un amour fou, récit d’une passion destructrice entre une femme et un homme brisé par la guerre puis privé de son identité, « Mauvais Genre » est un livre à la fois simple et complexe, un livre très beau, aussi captivant que singulier et que l’on lira avec curiosité jusqu’à la dernière case. (critique complète)

8. Sang noir, de Jean-Luc Loyer

sangnoir Les meilleures Bandes Dessinées en 2013

Avec un dessin en noir et blanc pas trop réaliste mais qui colle finalement bien à un récit où l’on ne joue jamais sur l’émotion facile Sang noir rend un vibrant hommage aux hommes de cette époque à travers des faits historiques précis et étayés. Du beau boulot. (critique complète)

9. Jack Joseph, Soudeur sous-marin, de Jeff Lemire

Jack-Joseph-Jeff-Lemire Les meilleures Bandes Dessinées en 2013
Dans son style noir et blanc assez brut, laissant beaucoup de place au dessin dans des doubles pages impressionnantes, Jeff Lemire signe encore une fois un livre étrange et troublant mais d’une beauté et d’une profondeur indéniable. (critique complète)

10. Plogoff, de A. Horellou et D. Le Lay

Plogoff Les meilleures Bandes Dessinées en 2013

Livre instructif et passionnant, "Plogoff" est un beau témoignage de l’aventure de ces habitants de la petite ville de Plogoff, en Bretagne, pas loin de la pointe du Raz qui se sont battus contre l’implantation d’une centrale nucléaire sur leurs terres, à une époque où la lutte se faisait sans téléphone portable, sans internet et sans facebook. (critique complète)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire