Max Richter – Three Worlds : Music from Virginia Woolf Works

Le compositeur vedette du genre néo-classique signe une jolie partition pour un pour un ballet inspiré de textes de Virginia Woolf.

 Max Richter – Three Worlds : Music from Virginia Woolf Works

Malgré le côté un peu cloisonné du genre musicale dans lequel évolue Max Richter, le néo-classique, cet album montre une fois encore qu’il est possible de proposer une palettes de sonorités et d’émotions incroyables dans un album de ce genre.
Autant au cinéma (pour lequel il compose au kilomètre et un peu facilement parfois) que dans des séries (Leftlovers), la musique de Max Richter a tendance souvent à surligner la force des images et à créer de l’émotion facile ; autant seule, elle donne sa pleine mesure, laissant l’imaginaire faire le boulot, et l’auditeur ressentir les choses au gré du moment et de l’humeur dans lequel il se trouve.
Agaçant pour certains, compositeur contemporain incontournable de notre époque pour les autres Max Richter n’en reste pas moins un pourvoyeur de musiques à émotions fortes sur certains albums. Et celui-ci, composé pour un ballet inspiré de textes de Virginia Woolf, en fait partie. Un album grand, beau, fort, apaisant, émouvant et d’une grande richesse.

[8/10]

Max Richter – Three Worlds : Music from Virginia Woolf Works
Label : Deutsche Grammophon
Sortie le 27 janvier 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire