Bastien Vivès et Martin Quenehen - Quatorze juillet

Bastien Vivès et le scénariste Martin Quenehen proposent une bande dessinée aux allures de thriller psychologique sur fond d’attentats terroristes.

bastien-vivesQuatorze-juillet Bastien Vivès et Martin Quenehen - Quatorze juillet

La nouvelle bande dessinée de Bastien Vivès dégage une atmosphère étrange, aussi étrange que celle que l’on pouvait percevoir dans certains de ses précédents livres que sont par exemple Le chemisier (2018) ou encore Une sœur (2017). Des romans graphiques assez dépouillés au niveau des dialogues mais qui au fil des pages installent un climat de plus en plus intrigant.

Dans ce nouveau récit,  l’auteur de Polina raconte le parcours de Jimmy, un jeune gendarme d’une petite ville de province dans laquelle viennent de s'installer un homme et sa fille. Très vite notre gendarme découvre que cet homme (aux allures de Michel Houellebecq) a perdu sa femme lors d’un attentat terroriste. Jimmy va alors s’intéresser d’un peu plus près à l’histoire de cette famille quitte à se montrer intrusif et à outrepasser sérieusement ses fonctions.

En compagnie du scénariste Martin Quenehen, Bastien Vivès construit un récit énigmatique, aux allures de thriller atmosphérique, qui se révèlera très prenant, parvenant au fil des pages à instaurer de manière très fine un climat de paranoïa post-attentats avec des personnages qui parlent peu mais dont les choix moraux et les actes interrogent le lecteur. Un livre que j'ai trouvé plutôt réussi jusque dans son dénouement final.

7/10

Quatorze Juillet
Scénario : Martin Quenehen
Dessin : Bastien Vivès
Casterman - 256 pages - 22€ - Mars 2020

extrait :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *