"Distraction", un album à part dans la discographie des Tindersticks

Un peu plus d'un an et quelques mois après le luxuriant No Treasure But Hope, Tindersticks est de retour avec Distractions, un album étonnant, composé avec les contraintes liées au COVID.

Tindersticks-Distractions "Distraction", un album à part dans la discographie des Tindersticks

Distractions est peut-être bien l'album le plus expérimental, le plus singulier de la discographie des Tindersticks.

Composé a distance par Stuart Staples et ses musiciens durant le confinement du printemps 2020 puis enregistré durant la période de répit qu’a constitué l’été dernier, Distractions surprend par son approche minimaliste qui correspond aux conditions dans lesquelles il a été conçu et enregistré, avec des moyens réduits.

On y entendra notamment l’association bass / boîte à rythmes donnant une tonalité 80’s froide et hypnotique à certains titres, à l’image du morceau d’ouverture,  Man Alone (Can't Stop the Fadin'). On se laissera bercer par le très épuré Imagine You, on appréciera les reprise à l'atmosphère nocturne du A Man Needs A Maid, de Neil Young, en compagnie de la chanteuse soul Gina Foster, ou celle du moins connu You’ll Have to Scream Louder de TV Personnalities. Autre curiosité avec Tue-moi, un titre piano-voix, un peu étrange, chanté en français par Stuart Staples.

Un disque de transition, mais un très beau disque pour les Tindersticks... en attendant sans doute de retrouver un mode de fonctionnement plus "classique" pour Stuart Staples et ses musiciens.

2764-e1616606516410 "Distraction", un album à part dans la discographie des Tindersticks 2764-e1616606516410 "Distraction", un album à part dans la discographie des Tindersticks 2764-e1616606516410 "Distraction", un album à part dans la discographie des Tindersticks

Tindersticks - Distractions
City Slang - 19 février 2021

Vous aimerez aussi...