"Parallèles" : les explorations musicales très fécondes de Chapelier Fou

La musique de Chapelier Fou (désormais groupe) se fait de plus en plus riche, de plus en plus nuancée d'album en album. Nouvelle confirmation avec Parallèles, son nouvel album plutôt épatant.

Chapelier-Fou-parralleles "Parallèles" : les explorations musicales très fécondes de Chapelier Fou

Quelques mois seulement après la parution de Méridiens, Chapelier fou nous offre une suite tout aussi réussie à cet album avec Parallèles. On y retrouve cette science  pour les mélodies de poches virevoltantes, pour ces rythmes trépidants dans des ambiances qui nous ramènent tantôt aux  cinéma de Tim Burton tantôt aux musiques de Yann Tiersen, tantôt aux sons du label anglais WARP de la fin des années 90

Un mélange entre sonorités électroniques et violons qui fonctionne ici plus que jamais dans un disque parfaitement maitrisé pour Chapelier Fou qui, de projet solo, se transforme en projet de groupe avec l'apport d'amis musiciens et donc d'une instrumentation plus large, plus riche.... et ça s'entend !

D’album en album, le Messin n’en finit pas d’affiner un style qui se fait de plus en plus fluide, de plus en plus beau, de plus en plus excitant. Car si l'on pouvait penser au départ qu'un un tel assez assemblage pourrait assez vite monter ses limites, on se rend compte au fil du temps qu'il n'en est rien. C'est même tout le contraire, puisqu'en a jamais senti la musique de Chapelier Fou aussi rayonnante et facile que sur ces deux derniers albums... avec une dimension cinématographique de plus en plus présente dans sa musique.... pas étonnant donc qu'on le retrouve prochainement sur la BO d'un film d'animation.

9/10

Chapelier Fou – Parallèles
Ici d’ailleurs - 16 octobre 2020

Vous aimerez aussi...