Albin de la Simone – Happy End

En panne de mots, Albin de la Simone signe un album tout instrumental, avec 11 ritournelles légères, mélancoliques ou frivoles pour danser, se balader ou rêvasser...

happy-end Albin de la Simone – Happy End

Parenthèse… album de transition… récréation musicale ? Une chose est sûre, le nouvel album d’Albin de la Simone est sans parole.

Forcément, au début, on regrette l’absence de cette voix fragile et amicale et de ces textes si souvent bouleversants par le passé. Une fois fait le deuil (provisoire) du chant de l’auteur de L’un de nous (2017), on se concentrera donc sur ces petites musiques mélancoliques dans lesquelles le piano tient une grande place, et aux côtés duquel on entendra  synthés, guitare, basse et même boîte-machine électroacoustique.

Un  sixième album aux allures de BO pour film muet, enregistré par Albin de la Simone en trois jours au studio Ferber et qui rappellera tour à tour l’univers de Yann Tiersen, Satie, Vincent Delerm, Morricone ou même Mathieu Boogaerts. Des ritournelles légères, mélancoliques ou frivoles pour danser, se balader  ou rêvasser, des petites musiques pour un petit album (36 minutes), en attendant le retour d'Albin de la Simone version chansons.

❤❤

Tôt ou Tard / Believe - 24 septembre 2021

 

Vous aimerez aussi...