"Eiffel" : Un bien mauvais tour

Grosse déception que ce triste Eiffel réalisé par Martin Bourboulon. Un film d'un académisme  affligeant qui ne rend pas vraiment hommage au plus célèbre des monuments français.

eiffel "Eiffel" : Un bien mauvais tour

Difficile d’imaginer qu’un tel film a mis aussi longtemps à se concrétiser. Difficile de croire qu’un projet finalement aussi inabouti a mis 20 ans à se construire. Car honnêtement on attendait autre chose que ce film aux airs de romance fadasse et d’une banalité affligeante pour célébrer l’un des monuments les plus célèbres au Monde.
A la réalisation, on retrouve Martin Bourboulon (Papa ou maman 1 et 2) pour raconter l’histoire d'un Gustave Eiffel, pris entre une tourmente amoureuse et le fameux projet de construction prévu pour l’exposition universelle de 1889.

Et la Tour Eiffel alors ? Il en est finalement trop de question dans ce film d’un académisme pompeux, où rien ne nous surprend, où tout vous laisse une impression de déjà vu, en fin de compte assez agaçante.

Avec son récit aussi linéaire et prévisible qu’un téléfilm, Eiffel ne rend pas vraiment hommage à ce monument qui méritait bien mieux que ce film commercial qui rend compte de manière trop succincte de l’ampleur de ce projet pharaonique, des conditions de réalisation, et tous les à-côtés, toutes ces petites histoire qui ont permis de faire de la Tour Eiffel ce qu’elle est aujourd’hui.

Eiffel - film de Martin Bourboulon
1h 49min - 13 octobre 2021

Vous aimerez aussi...