Dominique A : Vers les lueurs

dominique-a-vers-les-lueurs-300x300 Dominique A : Vers les lueursAprès le double album "La musique / La matière", sorti en 2009, long en bouche et dont on profite encore des nombreux sommets ("Immortels", "Nanortalik", "le bruit blanc de l’été"…), Dominique A est de retour avec, une fois encore, une direction musicale nouvelle et des horizons à découvrir, pour un artiste plus que jamais tourné vers la lumière.
Si le précédent avait été conçu presque à l’économie, avec un envie de revenir à des choses plus simples et plus directes, avec des musiques construites autour de boites à rythmes et de guitares, dévoilant pourtant des mélodies à tomber par terre, "Vers les lueurs" se présente, comme souvent chez Dominique A, comme un disque de rupture. Un disque dans lequel il se se fait accompagner par un quatuor à vent (flûte, hautbois, basson, clarinette, cor anglais).
Fil rouge de l’album, les sonorités boisées et cuivrées donnent aux chansons un relief particulier qui rappelle, par moment, la formule utilisée sur "Tout sera comme avant", mais avec un son nettement plus rock à l'image des titres "Contre un arbre", "Rendez-nous la lumière"," Vers le bleu" ou l’étonnant  "Close West" aux accents Noir Nésir très marqués. Pour le reste on est en terrain connu avec des morceaux calmes et souvent très beaux, comme ce très long (9'38) "Le convoi", qui nous ferait presque oublier le côté étrangement facile de certaines chansons (françaises) dont le single "Rendez-nous la lumière". Un style d’écriture auquel ne nous avait jamais vraiment habitué le nantais par le passé.
Mettons vite de côté cette "faiblesse" pour ne retenir que le beau, heureusement toujours largement majoritaire chez un Dominique A dont la qualité d’écriture ne semble pas faiblir au fil des années.
On évaluera sans doute plus précisément dans quelques années quelle est la place réelle de cet album dans la discographie de Dominique A, mais une chose est sûre, après le bel inventaire paru en ce début d’année avec la réédition de ses 8 albums, agrémentés de faces B et de titres rares et inédits, "Vers les lueurs"  ne fait aucunement injure au reste de sa discographie et devrait s’inscrire sans mal dans l’œuvre du nantais avec cette pochette étrange signée de l’italienne Gabriella Giandelli, une auteure de bande dessinée au style très poétique qu'il faut découvrir d’urgence.

[8/10]

Dominique A : Vers les lueurs
Label : Cinq7/Wagram
Parution : 26 mars 2012

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire