Santiago - L'Aurore EP

Après La Mirastella, c'est Santiago qui vient réveiller un peu plus la chanson psychédélique avec 6 titres absolument formidables.

pontiak_©francoisgrivelet-35 Santiago - L'Aurore EP

Et maintenant, un peu de chanson psychédélique. Comme Amaltrolite Astral, connu aussi sous le pseudo de La Mirastella, Santiago Aldunate partage ses origines entre la France et le Chili. Pour ce qui est de la musique, il faudra peut-être aller chercher ses influences dans la chanson française de nos parents, mais pas celle de Sardou ni de France Gall mais plutôt celle de Dashiell Hedayat, des premiers Polnareff et de ces artistes plus underground que l’on pouvait entendre par exemple sur les disques Motors, et que l’on découvre parfois au détour d’une compilation de raretés des années 70.
Quoi qu’il en soit, ce Santiago Aldunate est un cas à part. Il faut l’entendre hurler comme le loup sur Le tombeau (single de l’année !) ou faire couiner sa guitare sur le titre Gilles pour se rendre compte à quel point son style, à part, est totalement ébouriffant.
Par comparaison, l’écoute de ce EP peut laisser la même impression que la première fois que l’on a entendu les chansons de Julien Gasc, il y a quelques années. L’impression de découvrir un artiste sorti de nulle part, capable en quelques titres de nous ouvrir sur un univers incroyablement dense et passionnant, presque hors du temps. Grosse claque, il va sans dire.

Santiago - L'Aurore EP
Gonzaï Records - janvier 2016

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *