True Detective - saison 1

true-detective-critique-saison-1-serie-hbo-matthew-mcconau True Detective - saison 1

Difficile de dire si "True Detective" est déjà une série culte. L’idéal pour obtenir le fameux label aurait été qu’elle s’arrête après cette première saison. Mais l’attente du public et les enjeux économiques pour la chaine HBO sont tels qu’une deuxième livraison s’imposait obligatoirement. Mais, il est à noter,  car c’est rarement le cas dans le monde des séries, que pour la S02, on repartira de zéro avec une nouvelle intrigue et surtout des acteurs différents pour incarner les deux personnages principaux.
En attendant, on se sera déjà régalé avec 8 épisodes d’une belle intensité racontant le parcours de deux inspecteurs de police, Rust Cohle (Matthew McConaughey) et Martin Hart (Woody Harrelson), qui enquêtent dans les années 90 sur le meurtre assez étrange d’une jeune femme dont la mise en scène macabre et pour le moins mystique servira quasiment de fil rouge à l’enquête durant toute la saison. En parallèle, on assiste à l’interrogatoire des deux flics près de dix ans après les faits, alors qu’un autre meurtre du même genre vient d’être perpétré.
Dès les premières minutes, on sent que True Detective n’est pas une série comme les autres. D’abord par le jeu de ses deux acteurs principaux, avec un Matthew McConaughey dont la présence magnétique donne tout de suite une force incroyable à la série.
Le rythme est lent, la réalisation prend son temps, pour camper ses personnages, pour nous installer dans l’histoire et dans les décors avec  cette Louisiane pleine de mystère et de misère, avec un récit qui navigue sans cesse entre les deux époques afin de reconstituer le puzzle qui débouchera sur la résolution finale. Mais avant un final en apothéose, on va découvrir la part d’ombre, les faiblesses de chacun, le tout servi par une  mise en scène de haut vol, des dialogues percutants, et on l’a dit, un jeu d’acteurs carrément éblouissant…. avec en plus un suspense, une tension dans le récit quasi-permanente, dont le paroxysme intervient dans les épisodes 6 et 7.
Le plus dur évidemment va être pour Nic Pizzolatto et son équipe de rééditer un tel exploit dans la saison 2 qui est d’ores et déjà la chose la plus attendue en matière de série pour les mois à venir.

[9/10]

True Detective -  saison 1
Genre : Drame, policier
Série américaine de Nic Pizzolatto
Avec Matthew McConaughey, Woody Harrelson…
8 épisodes de 57 minutes
Première diffusion US sur HBO en janvier 2014
Première diffusion française sur OCS en janvier 2014

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de