Boardwalk Empire, saison 1 - La critique

Boardwalk-Empire Boardwalk Empire, saison 1 - La critique

De plus en plus attirés par ce nouveau format qu’est la série, les grands réalisateurs arrivent petit à petit sur de nouveaux projets initiés par les chaînes de télés américaines spécialisés dans le genre. C’est ainsi qu’en 2010, Martin Scorsese adaptait un livre de l’écrivain Nelson Johnson, en compagnie de Terence Winter (Les Sopranos) pour la chaîne HBO.
En 12 épisodes, les auteurs nous plongent dans l’Amérique des années 20, au moment où vient d’être signé le fameux traité sur la prohibition, interdisant la vente d’alcool. De cette nouvelle loi, de nombreux clans mafieux tentent de tirer profit, et notamment Nucky Thompson (Steve Buscemi, parfait),  un homme très influent d’Atlantic City. Parmi ses hommes de main, il compte Jimmy Damordy (Michael Pitt), et son frère, le shérif corrompu de la ville.
Superbe fresque de cette époque, "Boardwalk Empire" dresse le portait d’une ville mais aussi d’une époque où les mœurs tendent à se libérer. La réalisation très léchée s‘attarde sur quelques personnages emblématiques de l’époque (Al Capone…) avec un scénario assez touffu mais bien écrit et que l’on prend plaisir à suivre à mesure que l’on avance dans la saison.
Avançant sur un rythme assez lent, pas très éloigné de celui de "Mad Men", "Boardwalk Empire" en impose par son budget et les moyens déployés mais aussi par sa dramaturgie complexe et par la richesse de personnages désireux de se faire une place au soleil dans une société en pleine mutation.
Si l’influence de Scorsese se fait sentir notamment sur les caractères des personnages masculins souvent pleins de rage et aux accès de violence soudaine,  ou encore dans cette manière de raconter les luttes de gangs, pour le reste, on ne peut pas dire que l’on sente plus que ça la patte de l‘auteur de "Casino" dans un série bien moins rythmée que la plupart de ses films de cinéma. D’ailleurs, c’est peut-être ce manque de rythme (et non la lenteur) qui pèse un peu sur certains épisodes où l’on se perd un peu parfois dans les personnages et les intrigues secondaires. Malgré tout, Boardwalk Empire est une série de fort belle facture, que l’on suit avec entrain et qui donne au final très envie de suivre la saison 2.

[8/10]

Boardwalk Empire, saison 1
Série télévisée américaine créée par Martin Scorsese et Terence Winter
Casting : Enoch "Nucky" Thompson (Steve Buscemi), Jimmy Darmody (Michael Pitt), Margaret Schroeder (Kelly Macdonald), Agent Nelson Van Alden (Michael Shannon), Commodore Louis Kaestner (Dabney Coleman), Elias Thompson (Shea Whigham), Eddie Kessler (Anthony Laciura), Al Capone (Stephen Graham),
12 épisodes de 50'
1ere diffusion US : 19 septembre 2010 sur HBO
1ere diffusion française : 19 décembre 2010 sur Orange Cinéma

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de