"Les olympiades" : Jacques Audiard perdu dans le quartier

Déception avec le nouveau film de Jacques Audiard, Les olympiades. Un film sans enjeux dramatiques aux personnages sans grand relief.

les-olympiades "Les olympiades" : Jacques Audiard perdu dans le quartier

Copyright Shanna Besson

Déception forcément quand on est grand amateur du cinéma de Jacques Audiard et que l’on est pour la première fois déçu par un film dans lequel on reconnaît bien un peu de ce que l’on a aimé par le passé chez le réalisateur des frères Sisters ou de Sur mes lèvres.
Ce film est adapté d’une bande dessinée d’Adrian Tomine. Un drôle de projet pour un film qui nous plonge dans un Paris contemporain, en noir et blanc, celui du quartier des Olympiades dans le 13e arrondissement. De ce quartier il en sera finalement assez peu question, Audiard se contentant de quelques plans par-ci ici par-là…pas suffisant pour faire de ses immeubles et de ce quartier un personnage à part entière du film comme on aurait pu s’y attendre.

La première partie du film laisse une impression vacuité agaçante, présageant le pire pour la suite. Heureusement les choses se décantent un peu au début de la seconde partie, notamment quand l’actrice Noémie Merlant apparaît dans le cadre avec un personnage enfin intéressant. Magnifiquement filmée par Audiard, elle redonne de la lumière à cette romance où il est souvent question, dans les actes comme dans les dialogues, de sexe.
Trop superficiel pour être touchant, le film souffre de nombreuses faiblesses avec une histoire ennuyeuse et des personnages bien tièdes rassemblés dans un triangle amoureux qui ne dégage finalement pas grand-chose. On est très loin de Varda, Godard ou de Truffaut.

Les Olympiades
Film français de Jacques Audiard
Avec Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant
Genre : Comédie, Romance, Drame
1h 46min - 3 novembre 2021

 

 

Vous aimerez aussi...