Né d'aucune femme - Franck Bouysse (2019)

Déception que ce roman de Franck Bouysse qui a séduit bon nom de lecteurs et de lectrices mais qui pour ma part m'a laissé complètement froid.

ned-aucunefemme-5c6fb2ea41d78 Né d'aucune femme - Franck Bouysse (2019)
C’est donc ça le roman qu’il a reçu le Grand Prix des lectrices Elle, le Prix Babelio et le Prix des Libraires 2019 ? Ce conte cruel qui raconte le destin d’une pauvre fille vendue par son père à une méchante famille qui l’exploite telle une Cendrillon de base. À l’image des contes traditionnels tels qu’on les connait, la structure narrative de ce roman est sans surprise aucune. La plupart des ingrédients propres à ce type de récit y sont présents mais sans jamais être transgressés, sans jamais que l’auteur n’apporte une touche de folie ou d’originalité à son propos. À partir de là, on peut passer soit son chemin ou poursuivre la lecture si l’on est amateur du genre et s’il en a gardé une âme d’enfant.
Le problème c’est que tout ça devient très vite ennuyeux et très prévisible. Si l’auteur possède un certain talent d’écriture qui n’est en tout cas pas au service d’une histoire passionnante. Celle-ci est même plutôt larmoyante, misérabiliste, pour ne pas dire sordide, avec des personnages au final assez peu intéressants.
D’où mon étonnement face aux louanges qui ont accompagné au cours des derniers mois ce roman creux et bien vieillot.
[3/10]
Né d'aucune femme - Franck Bouysse
La Manufacture de livres
20,90 euros - 336 pages
Parution : 10 octobre 2019

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *