Seabuckthorn – Turns

Troisième album pour le guitariste adepte du fingerpicking Seabuckthorn qui signe là une production d’une sensibilité remarquable.

 Seabuckthorn – Turns

Avec juste une guitare, ou presque, on peut proposer des harmonies incroyables et une palette d’émotions très variées comme c’est le cas dans le nouveau disque du britannique Andy Cartwright alias Seabuckthorn.

Même si la guitare n'est pas tout seule, elle occupe sur ce troisième album une place suffisamment grande pour qu’on lui accorde tout notre attention. Une guitare acoustique 6 ou 12 cordes, jouée par moment à l’archet, mais la plupart du temps en fingerpicking.
Il ressort de l'ensemble des arpèges légers et virevoltants dans un style varié, tout en maîtrise, à l’image de ces nombreux artistes salués au cours des derniers mois que sont Chuck Johnson, Glen Jones, Richard Osborn et autres talentueux disciples de John Fahey.

Ici, le jeu de Seabuckthorn se met au service d’une musique à la fois sombre et rurale, avec des morceaux dépouillés, mais pas trop, qui évoquent la grande dépression aux États-Unis ou des ambiances de campagnes désolées.
Un disque intense, d’une sensibilité remarquable. Une belle expérience.

[8.5/10]

Lost Tribe Sound - avril 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire