Dillon : The Unknown

Dillon-The-Unknown Dillon : The Unknown

Après "This Silence Kills", un premier album assez décevant paru en en 2011 déjà sur BPitch Control, Dillon fait évoluer sensiblement son style avec une production nettement plus convaincante que la précédente sur laquelle on ne dansera pas non plus, mais qui dévoile une mélancolie, pour ne pas dire une tristesse tout à fait palpable et qui donne tout de suite à sa musique une profondeur et une beauté incroyable.

Sur "The Unknown", le piano est plus en retrait par rapport aux sonorités électroniques, ce qui a pour effet de donner des compostions plus épurées, plus minimalistes, pour ne pas dire décharnées, plus sombres aussi, mais extrêmement touchantes, avec un chant au diapason qui dévoile une palette d’émotions tout à fait étonnantes chez cette demoiselle.
Une évolution salvatrice donc pour une artiste qui choisit d’avancer vers l’ombre plutôt que vers la lumière  mais qui, en tout cas, a le mérite d’affirmer une écriture très fine et des arrangements gracieux pour un album pas franchement gai mais émouvant de bout en bout.

[8/10]

Dillon : The Unknown
Label : BPitch Control/La Baleine
Sortie : 28 mars 2014

à écouter sur deezer et spotify

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *