Garciaphone – Dreameater

Des albums d’indie pop-folk Made In France de cette trempe-là sont rares alors autant en parler franchement et en profiter à fond.

Garciaphone-photo-e1512992282492 Garciaphone – Dreameater
Crédit photo: Sébastien Camboulive

Car oui Garciaphone est de la trempe des grand songwriters mélancoliques que sont les Elliott Smith, Jason Lytle et autre Sufjan Stevens, de la trempe de ces types qui, avec juste une voix et une guitare, savent tisser des mélodies et des refrains à tomber par terre.

Derrière le nom de Garciaphone, formation créée en 2007,  découverte notamment grâce au label Auvergnat Kütu Folk, on trouve Olivier Perez, accompagné de membre du Delano Orchestra.
Après le déjà splendide Constancia paru en 2013 chez Talitres, Garciaphone revient avec ce Dreameater tout aussi éblouissant de finesse, de concision et de précision dans l’écriture de chansons mid-tempo taillées dans le meilleur folk rock indé US.

Un disque magnifique, enregistré du côté de Clermont-Ferrand par une bande de musiciens précieux, le tout avec une économie de moyens mais avec une vraie richesse de talent.

[8.5/10]

(Microcultures / Differ-Ant)
Sorti le 10 novembre 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire