Jimmy Whispers - Summer In Pain

jimmy-whispers Jimmy Whispers - Summer In Pain

On commence à parler pas mal de Jimmy Whispers, ce chanteur musicien de Chicago en mode Do It Yourself, adepte d’un son lo-fi et déjà adopté par Pitchfork, qui va faire paraître le 24 mars prochain Summer In Pain, un premier album sur le tout nouveau label parisien Field Mates Records.

Avec sa voix éraillée et pas très juste, son clavier cheap, cet ancien membre des éphémères Light Pollution., qui a pour amis R.Stevie Moore, Dan Deacon ou Dent May, fait pour le moment un peu figure d’épouvantail avec un style et une allure qui sortent d’ordinaire.
Car en plus d’être notre Jimmy Whispers est aussi à ses heures perdues un dessinateur qui diffuse ses créations sur les murs de Chicago ou dans un fanzine.
A l’écoute de ce premier album tout cabossé et plein charme,  Jimmy Whispers est en tout cas bien parti pour rejoindre cette planète de musiciens doux-dingues, un peu bricoleurs, un pue poétes, un peu touche-à-tout habitée depuis bien longtemps par  des gens comme Daniel Johnston ou Ariel Pink.

Jimmy Whispers - Summer In Pain
Field Mates Records - 24 mars 2015

jimmy-whispers-summer-in-pain Jimmy Whispers - Summer In Pain

Credit Photo - Todd Diederich

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *