Tycho Brahé : Parallaxe

Tycho-Brahz-Parallaxe Tycho Brahé : Parallaxe

Tycho Brahé est, rappelons-le, le projet du musicien Geoffroy Séré qui a emprunté son non à un célèbre astronome danois (et à moustache) du XVIème siècle. Depuis 2009, il construit un univers sonore et musical très personnel, avec des pop-folk songs chantées en anglais ou en français et composées à partir d’une instrumentation très large dans laquelle on trouve pêle-mêle : guitare, claviers, ukulélé, balafon, instruments jouets et parfois même des instruments traditionnels plus ou moins connus telle que l’épinette des Vosges.
A l’écoute de ce troisième album comme à l’écoute des précédents, difficile de ne pas penser tout de suite aux chansons joyeusement bricolées de Pascal Comelade… même si les influences du garçon sont plutôt à chercher du côté de formations telles que Speed The Plough, Galaxie 500, Adem ou des groupes du label Flying Nun Records.
Avec cette science de la comosition, de l’assemblage musical, do collage sonore aussi finie que celle du catalan, mais dans un registre plus marqué pop-folk, le nancéien déroule 15 titres printaniers qui font la part belle aux voix. Seul ou en chœur, Tycho Brahé nous propose une fois encore un voyage musical intime tout à fait réjouissant, en compagnie de quelques amis (Polder, Lionel Fondeville, Minors, Yeepee, Orso Jesenka, Carton Sonore, et d’autres…). Tout un collectif au service d’une musique aussi douce que radieuse avec laquelle on fera volontiers un bout de chemin.

 [7.5/10]

Tycho Brahé : Parallaxe
Les disques Normal
Parution : mars 2014

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *