Alabaster DePlume – To Cy & Lee: Instrumentals Vol. 1 (2020)

Le saxophoniste anglais Alabaster DePlume propose un disque tout instrumental conçu au départ comme support pour un programme en faveur de personnes handicapées. Le résultat est superbe.

Alabaster-DePlume-–-To-Cy-Lee-Instrumentals-Vol.-1-1 Alabaster DePlume – To Cy & Lee: Instrumentals Vol. 1 (2020)

Sur le label de Chicago, International Anthem, où l’on peut trouver notamment les albums de Jeff Parker (Tortoise), le très bon Resavoir LP de 2019 ou encore les productions du collectif de jazz avant-gardiste Irreversible Entanglements, Alabaster DePlume vient de sortir son nouvel album : To Cy & Lee: Instrumentals Vol. 1.
Saxophoniste basé à Londres, Alabaster DePlume a sorti depuis 2012 cinq albums dans des tonalités assez variées avec des morceaux souvent assez lents, chantés ou instrumentaux au croisement de la pop savante ou expérimentale et du jazz.
Ce To Cy & Lee: Instrumentals Vol. 1 est un album un peu particulier imaginé au départ comme support pour un programme en faveur de personnes handicapées et qui mélange de nouvelles compositions avec des instrumentaux déjà éditées dans ses précédons albums (Copernicus, The Jester et Peach). Un album que l’on imagine influencé par la musique africaine, indienne ou japonaise... ce qui n’est pas forcément un hasard puisque l’on retrouve à ses cotés le percussionniste et compositeur d'origine indienne Sarathy Korwar découverte chez Ninja Tune en 2016.
Un disque caressant, très cinématographique, une petite merveille de douceur jazz qui constituera une belle entrée en matière dans l’univers musical de ce jeune compositeur dont le reste du répertoire diffère quand même un peu.

[8/10]

International Anthem - 28 février 2020

Vous aimerez aussi...