Angèle David Guillou - Kourouma

angele-david-guillou Angèle David Guillou - KouroumaUn temps membre de Piano Magic, The Go! Team ou Ginger Ale, mais aussi seule aux commandes du projet Klima, Angèle David-Guillou retrouve son état civil pour un piano solo de toute beauté au titre en forme d’hommage à l’auteur africain Ahmadou Kourouma.
A la manière d’un Gonzales, lui aussi capable de passer d’albums pop à des compostions dépouillées, seul au piano, Angèle David-Guillou montre, dès les premiers titres, un talent certain pour ce type d’exercice avec une capacité à jouer sur différents registres, passant sans difficulté de compositions assez minimalistes, à la manière d’un Erik Satie, à des choses un poil plus lyriques,  des ritournelles bucoliques comme on pouvait en trouver par exemple sur les premiers albums bretonisants de Yann Tiersen. Et quand la demoiselle se met au chant c’est pour nous offrir ce qui constitue sans doute le plus beau morceau de l’album (et pourquoi pas de l’année 2013) : "Kourouma".
Album épuré, sobrement arrangé avec la présence discrète de cordes, "Kourouma" est une petite merveille de musique mélancolique, avec des chansons aussi intimistes que bouleversantes qui laissent présager qu’un album d’une telle qualité mélodique présente forcément un fort potentiel cinématographique.

[8.5/10]

Angèle David Guillou : Kourouma
Village Green/La Baleine
Sortie : septembre 2013

à écouter sur deezer et spotify

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire