Olivier Savaresse – Acapas : dans l’intimité du vaste Monde

Olivier Savaresse fait partie de ces chanteurs discrets qui depuis près de 15 ans viennent régulièrement nous donner des nouvelles à travers des albums toujours singuliers et attachants.

acapas Olivier Savaresse – Acapas : dans l’intimité du vaste Monde

Ceux qui désespèrent encore de trouver aujourd’hui des chanteurs français dignes de leurs prestigieux prédécesseurs n’ont qu’à se plonger dans les albums d'Olivier Savaresse, un auteur-compositeur-interprète, comme disait Michel Drucker le samedi soir dans Champs-Élysées. Avec son style à nul autre pareil, Olivier Savaresse a cette faculté de parler du vaste monde sans jamais nous faire quitter sa sphère intime. A la manière d’un Manset, Savaresse voyage en solitaire et ramène de ses périples, en Afrique ou en Inde ou en Italie, des images matérialisées par des chansons où les percussions, les notes de violon, les guitares flamenco veinent accompagner des textes à peine chantés par une voix amicale et rassurante malgré un propos pas toujours optimiste.

On imagine bien Olivier Savaresse vivre à l’écart du monde, installé dans une grande maison composant et enregistrant ses musiques aux influences tribales, folk ou jazz funk dans un petit studio autour de tous ses instruments,  comme un artisan travaillant dans son atelier, au gré du temps, sans pression mais avec passion.
Et si vous entrez dans la discographie du garçon avec cet album, alors réjouissez-vous car c’est peut-être le plus beau qu’il ait composé à ce jour.

[8.5/10]

Olivier Savaresse – Acapas
1er juin 2020

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *