Poor Moon - Poor Moon

poor-moon-lp-cover-300x300 Poor Moon - Poor MoonTout de suite, comme ça, on a envie forcément de citer les Fleet Foxes pour cette façon si particulière de proposer des harmonies vocales très belles, très mélodieuses… et pour cause puisque Poor Moon (...en ommage à Canned Heat ?) est le projet de deux de ses membres : Christian Wargo et Casey Wescott. Pourtant, la musique de Poor Moon semble beaucoup moins ambitieuse que celle des Fleet Foxes. Moins prétentieuse, plus modeste, diront certains. Il est vrai que celle-ci est moins portée sur la performance vocale et qu'elle dégage tout de suite  une forme d’intimité évidente que les membres du collectif de Seattle n’ont sans doute jamais vraiment connue.
Tout comme Father John Misty, autre projet solo d’un  Fleet Foxes (Joshua Tillman), Poor Moon est une belle réussite. L’album se compose de 10 titres très agrébales, très doux. Des titres aux mélodies gracieuses, parfois carrément brillantes qui rappellent le style des Kings Of Convenience, José González, ou encore Belle & Sebastian.
Loin d’être du sous-Fleet Foxes, Poor Moon apparaît au fil des écoutes, comme un disque assez remarquable, bénéficiant d’arrangements haut de gamme avec des intonations délicieusement 60’s. Tout pour plaire.
Et ceux qui croyaient en avoir fini avec les barbus de Seattle constateront avec surprise que la vie en dehors du groupe est plutôt salutaire et que ce premier album de Poor Moon mérite autant, si ce n’est plus, de reconnaissance que, par exemple, le "Helplessness Blues" de 2011.

[8/10]

Poor Moon : Poor Moon
Sub Pop/Bella Union
Sortie : Septembre 2012

A écouter sur Deezer et Spotify

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *