Ricky Hollywood – Mes meilleurs succès d'estime 2002-2010

ricky-holllywood-mes-meilleurs-succes-destime Ricky Hollywood – Mes meilleurs succès d'estime 2002-2010Bien planqué dans les limbes d’internet depuis une dizaine d’années, Ricky Hollywood (batteur pour Egyptology, La Féline ou Melody’s Echo Chamber) n’avait, jusqu’alors, attiré l’oreille que de ses amis, de sa famille, de ses copains, de quelques curieux et de gens bien renseignés comme par exemple ceux de La Souterraine qui proposaient sur le volume 4 le titre Trop de bruit.
Cette pop synthétique, cette voix à la fois douce, fragile et fluette me donna aussitôt envie d’en savoir un peu plus et d’aller illico sur bandcamp pour y découvrir Mes meilleurs succès d'estime 2002-2010, une compilation de chansons composées entre 2002 et 2010, proposée conjointement par le magazine Gonzai, désormais label, et Clapping Music.

De son vrai nom Stéphane Bellity, Ricky Hollywood à commencé à se mettre à la musique dans les années 90,  au moment où il s’est rendu compte des possibilités que pouvait offrir la musique assistée par ordinateur.
Plutôt que de faire de la techno ou des breakbeats comme beaucoup de gens de son âge, le garçon, fan de hip hop, s’est tourné bizarrement vers la pop pour écrire des chansons à la fois drôles, bouleversantes, futiles, aux sonorités électro-pop cheap 80’s, mais qui sonnent de façon incroyablement moderne. Des chansons qui semblent trouver leurs racines chez des artistes aussi divers que Christophe (Chambre de musique, Sur le icefloor), Wilfried*, Chamfort, Souchon (Je me sens mou) ou encore le Katerine des débuts (Onan)
Ricky Hollywood partage également avec un garçon comme Arnaud Fleurent Didier des influences Nouvelle Vague, avec cette "Antoine Doinel Touch" (My Empty Fridge), cette façon très belle et très singulière de mettre en place un univers résolument personnel, mais  très accessible, très familier, rempli de chansons douillettes et mélancoliques auxquelles on s’identifie forcément très vite.

Rempli de tubes underground, de chansons de poche bouleversantes, de mélodies fragiles et faciles avec en bonus, une reprise à tomber par terre du thème de Twin PeaksMes meilleurs succès d'estime 2002-2010 constitue une sacrée découverte -La plus belle depuis Gontard!)- avec l’espoir de voir tout ce talent se confirmer très vite dans un premier album.

[9/10]

Ricky Hollywood – Mes meilleurs succès d'estime 2002-2010
Label : Gonzaï/Clapping Music
Sortie : 24 décembre 2014

à écouter sur deezer et spotify

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de