Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)

Petit retour sur quelques albums de rap écoutés et approuvés sortis durant la première partie de l’année 2015.

rap-2015-part1 Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)

Oddisee_ThatsLove Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)Oddisee – The Good Fight
Producteur plus que reconnu, beatmaker hors-pair, Oddisee nourrit ici son rap de jazz, soul et de funk. Le flow est très agréable, les sons sont très variés pour un résultat très concluant et qui trouvera un public bien au delà des fans de rap traditionnels... Et en plus la pochette est super classe ! (Mello Music Group) bandcamp

hud-dreems Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)Knxwledge – Hud Dreems
Rythmes chaloupés, gros samples jazz, ambiance ultra cool et confortable pour cette production à l’ancienne, sans heurt, signée de l’américain Glen Boothe, dont le style rappelle par moment celui de Madlib ou de J. Dilla. Et c'est sorti sur l’incontournable évidemment Stones Throw. bandcamp

a0708324188_10 Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)Fulgeance – The Soviet Tape, Vol. 1
Sorti tout début janvier, cet album constitue ne source inépuisable de sons pour génériques radio. Unz production haute en couler pour un album gourmand et ludique signé du caennais Fulgeance, accompagné ici de DJ Scientist et de quelques invités. (First Word Records) bandcamp

RJD2-x-STS Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)RJD2 – STS x RJD2
Beatmaker de renom sur la scène hip hop depuis près de 15 ans, capable aussi de s'ouvrir sur des choses carrément pop, RJD2 n’a plus grand chose à prouver et déroule sur cet album en compagnie de Sugar Tongue Slim un rap tonique dans lequel il alterne les influences (pop, soul, r’n’b…), entre tradition et modernité. C'est parfait. (RJ's Electrical Connections) soundcloud

L-Orange-The-Night-Took-Us-in-Like-Family Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)L'Orange – The Night Took Us in Like Family
Du gros beat carré, des samples jazz rétro à gogo qui craquent, des bouts de films, un flow qui claque, l’association Jeremiah Jae / L’Orange fonctionne parfaitement sur ce premier album de haute tenue tout plein de recoins et de surprises et de clins d’œil cinématographiques. (Mello Music Group) bandcamp

alchemist-israeli-salad Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)The Alchemist – Israeli Salad
Si l’époque est moins au turntablism, si Dj Shadow est mort depuis bien longtemps, on peut toujours compter sur The Alchemist pour foutre le feu aux platines. Son petit dernier est un concentré d’énergie pure avec des sons qui partent dans tous les sens mais avec une maîtrise incroyable. (ALC) spotify

slum-village-yes Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)Slum Village – YES
Malgré la mort du génial Jay Dee, les changements de line-up, le Slum Village continue son aventure avec un nouvel album fort honorable, très classique, mais super agréable, et sur lequel quelques potes viennent donner un coup de main. Easy man ! (Ne'Astra Music) spotify

Czarface-Every-Hero-Needs-A-Villain-560x560 Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)Czarface – Every Hero Needs a Villain
Suite des aventures de Czarface. Le trio Inspectah Deck (du Wu-Tang) + 7L & Esoteric revient avec une production gorgée de bass et de samples rock 70’s avec une pochette cette fois encore en hommage aux comics de leur enfance. Album un peu long malgré quelques bons passages. (Brick records) spotify

a2352108689_16 Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)L'Orange & Kool Keith - Time? Astonishing!
Après Jeremiah Jae, L’Orange s’adjoint les services du vétéran Kool Keith qui nous a régalé il y a pas mal d'années avec ses projets Dr Octagon, Black Elvis ou Dr. Dooom. Au programme : boucles easy, beats abstract… la recette n’est pas très originale mais l’objet est assez plaisant. (Mello Music Group) bandcamp

ghostface Un sélection d'albums de rap (première moitié 2015)Ghostface Killah – Adrian Younge Presents: Twelve Reasons To Die II
Deuxième volet de ce projet aux consonances cinématographiques sous la houlette du passionnant Adrian Younge. Hommage au "Giallo", ce concept album reste avant tout une formidable aventure musicale avec des influences jazz, blaxopitation et morriconiennes évidentes et même quelques singles à la clé. (Linear Labs) bandcamp

Hors concours : Kendrick Lamar – To Pimp A Butterfly, déjà évoqué dans ces pages et un petit bonus avec Linear Labs: Los Angeles, l’autre gros projet 2015 de Adrian Younge, chroniqué ici.

Rendez-vous dans quelques semaines pour la sélection de la deuxième partie de l'année 2015.

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de