It Follows, film de David Robert Mitchell

 It Follows, film de David Robert Mitchell

Dans une banlieue pavillonnaire américaine des années 80, des adolescents tentent de se refiler un virus qui a pour conséquence de faire apparaitre un monstre sous une forme humaine. Un film d’horreur formellement splendide mais au scénario assez décevant.

A la fin de l’été, Jay, la belle adolescente, succombe au charme d’un garçon de passage dont le comportement bizarre l’inquiète quelque peu... ce qui ne l’empêchera pas, pourtant, d’aller forniquer avec lui sur la plage. Une fois la relation consommée, notre jolie blonde se retrouve contaminée par une sorte de malédiction provoquant des apparitions terrifiantes. La seule solution pour s’en sortir est de coucher avec une autre personne et de lui refiler le bébé.
Pour les fans de cinéma d’horreur, It Follows ne manquera pas de charme, avec  ses références et ses clins d’œil multiples. Du campus universitaire avec ses dédales de couloirs, aux larges allées des quartiers pavillonnaire filmées dans de longs et lents travelling, en passant par ces adolescentes fragiles et naïves, on sent que le réalisateur David Robert Mitchell connaît son Wes Craven et son John Carpenter sur le bout des doigts,  avec en plus ici une petite touche mélancolique et une ambiance éthérée qui peut rappeler autant Drive que les films de Sofia Coppola, voire même le cinéma de Gus Van Sant pour cette façon si délicate de filmer les adolescents. Quant au scénario, la présence du ce virus nous ramène tout droit aux premiers films de Cronenberg.
Si le film est formellement irréprochable, avec une mise en scène très élégante, avec des plans très soignés aux couleurs et à la lumière délicatement contrastée, c’est bel et bien au niveau du que scénario le film pèche un peu, avec notamment des scènes clés à l’issue peu concluantes et avec finalement assez peu d’enjeux dramatiques développés.
Les personnages sont  plutôt attachants, mais bizarrement on a du mal de s’identifier eux. La plupart des scènes ne font jamais réellement peur malgré une musique omniprésente (sorte de mix entre John Carpenter et Trent Reznor) avec une débauche d’effets sonores souvent faciles et trop envahissants pour susciter l’angoisse et la peur.
It Follows est un film honnête, très plaisant, mais qui ne méritait sans doute pas l’éloge critique unanime reçue à sa sortie.

[6/10]

It Follows
Réalisé par David Robert Mitchell
Avec :Maika Monroe, Keir Gilchrist, Daniel Zovatto…
Durée : 1h40
Date de sortie : 4 février 2015

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire