H-Burns – Night Moves

 H-Burns – Night Moves

Quelque semaines déjà que le nouveau H-Burns est sorti et il vient encore régulièrement bousculer ma playlist, refusant d’en sortir pour continuer de faire apprécier toute la beauté et la grandeur de ses chansons.

Si, jusque-là, les compositions d’H-Burns ne m’avaient pas plus marqué que ça, avec Night Moves la donne a changé. Car son style a changé,  et du coup sa musique prend ici une dimension nouvelle, envoyant le drômois, d’un bond, directement de l’autre côté de l’Atlantique, tutoyer des gens comme Adam Granduciel/The War On Drugs ou encore le regretté Elliott Smith.
Résultat, ça donne un album splendide, produit par Rob Schnapf (Beck, Guided by Voices...), un album beau comme une balade sur une grande plage californienne, entre course effrénée, pieds nus dans le sable (Nowhere to Be), et promenade romantique au couché du soleil, toujours les pieds nus dans le sable (Night Moves, Big Surprise).
Mais si vous n’aimez pas le sable entre les orteils, vous pourrez savourer ces 11 pépites signées Renaud Brustlein, tranquillement à la maison... en pensant quand même aux prochaines vacances.

H-Burns – Night Moves
Vietnam/Because Music - janvier 2015

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire