Le gamin au vélo, de Luc & Jean-Pierre Dardenne

gamin-au-velo-copie-1 Le gamin au vélo, de Luc & Jean-Pierre Dardenne

Nombreux sont les réalisateurs qui font toujours un peu le même film. Mais peu ont la régularité des frères Dardenne autant dans la qualité que dans l’intensité qui peut se dégager de leur cinéma. Cette fois encore, avec "Le gamin au vélo", ils arrivent à nous scotcher à l’écran, pendant près d'une heure trente, avec une histoire de rien du tout. Cette histoire, c’est celle d’un fils rejeté par son père, hébergé la semaine en foyer, et qui par hasard va tomber sur une jeune coiffeuse (Cécile de France, impeccable) qui accepte de le prendre les week-ends.

On le sait, dans le monde dessiné par les Dardenne, la vie n’est pas facile, et les personnages de sont jamais tout blanc ou tout noir. Et c’est sans doute pour ça que l’on accepte si facilement de plonger dans leurs histoires tristes et pleines de misère existentielle mais sans jamais tomber dans le misérabilisme gratuit et forcené.
Comme à chaque fois, Les Dardenne placent leur caméra très près du personnage central pour ne plus le lâcher jusqu'à à la fin et ainsi nous faire vivre, quasiment tout le film, selon son point de vue. Ce personnage c’est Cyril, le gamin au vélo, psychologiquement perturbé par le refus de son père de l’accepter à ses côtés. Et si la caméra se fait plus sage, plus docile que par le passé, si le soleil fait son apparition, si quelques notes de musique viennent souligner la mise en scène,  ne croyez surtout pas pour autant que les Dardenne lâchent quoi que ce soit de ce qui anime et fait leur cinéma depuis "La promesse". Simplement, les formes évoluent, les angles s’arrondissent, rendant leurs films plus faciles à regarder mais pas pour autant plus lisses.
Et une fois encore, c’est une histoire simple, mise en scène avec finesse et modestie que nous offrent les Dardenne, Une histoire d’amours et de désamours sans pathos, sans émotion facile, sans jugement. Une leçon que devrait retenir bien des cinéastes en ce monde.

[8/10]

Le Gamin au vélo
Réalisé par Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
Drame français, belge, italien réalisé par Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
Avec Cécile de France, Thomas Doret, Jérémie Renier...
Date de sortie cinéma : 18 mai 2011

Grand Prix du Festival International du Film de Cannes 2011

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire