Utama, la terre oubliée : Alejandro Loayza Grisi, naissance d'un grand metteur en scène

Malgré un scenario riquiqui, Alejandro Loayza Grisi réussît malgré tout à nous captiver grâce à une très belle mise en scène pour son film Utama, la terre oubliée.

utama Utama, la terre oubliée : Alejandro Loayza Grisi, naissance d'un grand metteur en scène

Utama, la terre oubliée est typiquement le genre de film (en cinémascope) qui se prête un visionnage sur grand écran, voire très grand écran. Un film aux accents western par moment qui vous saisit d’emblée par la beauté des paysages qui s’offrent à vous, par la qualité de la photo, par le sens du cadre et de la composition du réalisateur Alejandro Loayza Grisi.
Primé au festival de Sundance, Utama raconte l’histoire d’un couple de personnes âgées, éleveurs de lamas sur les hauts plateaux de Bolivie, loin du monde occidental. Virginio le vieil homme, atteint par la maladie, refuse de quitter sa terre natale malgré l’insistance et les recommandations de son petit-fils venu le convaincre d’aller se faire soigner à la ville.

Si le scénario du film et sans grande surprise et nous donne pas grand-chose à se mettre sous la dent, en revanche c’est au niveau des images que l’ancien photographe est chef opérateur régale avec une maîtrise absolu de son art. Que ce soit le cadre, les couleurs, les lumières, tout semble parfait dans l’utilisation de la caméra que fait le réalisateur bolivien pour filmer le quotidien de ces deux habitants de l’Altiplano, deux comédiens non professionnels, filmés dans des situations proches de leur propre existence.

On espère retrouver très vite le cinéma d’Alejandro Loayza Grisi dans un film moins sec mais avec une mise en scène tous aussi splendide.

❤❤

Utama, la terre oubliée
Drame de Alejandro Loayza Grisi
Avec José Calcina, Luisa Quispe, Santos Choque
Durée : 1h 28min
Date de sortie en salle : 11 mai 2022

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire