Le cinéma de Serge Gainsbourg

le-cinema-de-serge-gainsbourg-phot-pacha Le cinéma de Serge Gainsbourg

Non content d’avoir sorti en 2001 un très beau panorama des musiques de Serge Gainsbourg écrites pour le cinéma dans un triple CD de 3h30, la collection Écoutez le cinéma dirigée par Stéphane Lerouge ressort en 2015 dans une version augmentée Le cinéma de Serge Gainsbourg. Soit un coffret de 5 CD et 6 heures de musique pour découvrir quelques trésors cachés composés par l’homme à la tête de chou.

le-cinema-de-serge-gainsbourg Le cinéma de Serge GainsbourgAlors que trouve t-on exactement dans ce nouveau Coffret ? D’abord tous les morceaux compilés dans la version de 2001 avec en plus des tas de titres inédits et oubliés dont l’étonnant Les chemins de Katmandou ou le fabuleux thème de La Horse, dans la pure lignée de ses compostions sur Melody Nelson. Car si l’on connaît bon nombres de thèmes écrits par Gainsbourg pour le cinéma (Sea Sex and, Sun, Requiem pour un con, Bonnie & Clyde, L'eau à la bouche..), on connaît beaucoup moins les titres annexes écrit pour ces mêmes films, mais aussi les variantes, les morceaux non retenus et surtout toutes ces autres BO moins pop, qui n’ont jamais eu la renommée de celles précédemment citées et qui sont depuis longtemps tombées dans les oubliettes de la mémoire cinématographique.
Mais Heureusement, Stéphane Lerouge veille  à ce que les travaux oubliés des grands compositeurs des années 60 70 et 80 refassent de temps en temps surface comme c’est le cas aujourd’hui avec les musiques composées par Serge Gainsbourg pour le cinéma, la télévision ou la publicité.
On le sait, Gainsbourg a toujours su s’entourer des meilleurs musiciens et arrangeurs de son époque. Ce coffret sera donc aussi également l’occasion de croiser les plus grands : de Goraguer à Jean-Claude Vannier en passant par Michel Colombier ou le moins connu Jean-Pierre Sabar… la crème de la crème pour des morceaux devenus pour certains cultes, dont les meilleurs ont été composés à la fin des années 60 et au début des années 70.
Côté interprètes, là encore c’est un régal, car si Gainsbourg était un chanteur accompli, pour ses BO, il laissait volontiers le micro  à de prestigieuses partenaires : Jane Birkin, Charlotte sa fille, mais aussi Anna Karina, Catherine Deneuve, Juliette Gréco, Françoise Hardy et même la plantureuse Michèle Mercier.
Vous l’aurez compris, il n’y a rien à jeter dans ce très beau coffret  qui, comme il est de coutume dans la collection Écoutez le cinéma, est agrémenté d’un livret très soigné, truffé d’anecdotes et d’interviews de musiciens et de cinéastes qui ont travaillé avec Gainsbourg. Un must !

www.lecinemadesergegainsbourg.com

à écouter sur deezer et spotify

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
0 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de