"Le deuxième acte" de Quentin Dupieux : un sacré numéro d'acteurs !

Avec "Le deuxième acte" et son casting haut de gamme, Quentin Dupieux devrait un peu plus asseoir sa reconnaissance auprès du grand public. Un film encore une fois surprenant et ludique.

Le-Deuxieme-Acte-affiche "Le deuxième acte" de Quentin Dupieux : un sacré numéro d'acteurs !

Il s’est passé quelque chose avec Yannick. Quentin Dupieux, avec ce film, semble avoir passé un cap, il a réussi à toucher un public plus large avec un cinéma plus accessible, plus lisible, sans pour autant lâcher quoi que ce soit dans son désir de faire des films burlesques, absurdes et toujours surprenants.

On le retrouve, grosso modo, avec les mêmes intentions dans ce nouveau film dans lequel on ressent encore un peu de l'esprit du cinéma de Bertrand Blier.

Après avoir pris pour cadre l'univers théâtral dans Yannick, ici, il s’intéresse au monde du cinéma, qu’il connaît désormais très bien. Il nous raconte l’histoire d’un tournage un peu spécial, avec quatre acteurs qui ont tendance à mélanger leur texte avec leurs considérations personnelles sur tout et rien... enfin, surtout sur le cinéma !

Comme d’autres avant lui (Truffaut, notamment avec La Nuit américaine en 1973), Quentin Dupieux fait un "film dans le film" assez difficile à résumer et à raconter (comme souvent chez lui), où le réel et la fiction se chevauchent en permanence.

Le résultat donne un film encore une fois brillant, porté par des dialogues excellents, avec une dimension satirique évidente pour évoquer quelques thèmes qui questionnent le cinéma et la société actuelle, en général.

Louis Garrel, Léa Seydoux, Vincent Lindon et évidemment Raphael Quenard (qui donne l’impression d‘être dans le métier depuis 25 ans), forment un quatuor parfait, jouant une partition aux petits oignons, qui donne le meilleur dans toute la partie où ils se retrouvent attablés au restaurant.

La dernière partie du film quant à elle, se révèle peut-être moins intéressante, moins percutante. Le film aurait pu très bien se terminer au sortir du restaurant, sans que l’on n’y trouve à redire quoi que ce soit… ceci dit, on aurait loupé le petit clin d’oeil au film "La moustache" de Emmanuel Carrère.

❤❤❤

15 mai 2024 en salle | Durée : 1h 20min 

Please follow and like us:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire