Olive Kitteridge, une mini-série bouleversante

olive-kitteredge-photo-blog Olive Kitteridge, une mini-série bouleversante

On le sait depuis longtemps, les mini-séries valent autant le détour que les grandes. La preuve, une fois encore avec Olive Kitteridge.

Adapté  du roman d’Elizabeth Strout paru en 2008 et Prix Pullitzer en 2009, Olive Kitteridge raconte en quatre épisodes, quatre moments clés de la vie d’une enseignante à la retraite, une mère de famille acariâtre qui refuse de profiter de sa jolie maison en bord de mer, préférant se pourrir l’existence et par la même occasion celle de son mari, de son fils, et de tous ceux qu’elle croise.
Incarnée superbement Frances McDormand (découverte notamment dans Fargo, le film), cette Olive Kitteridge est incontestablement l’un des personnages les plus forts que l’on ait rencontré dans une série depuis bien longtemps.  Femme d’aspect sévère, sans affect, distante, médisante et cassante, Olive Kitteridge n‘a de prime abord rien pour elle. Pourtant, au fil des épisodes, on va découvrir que derrière ce monstre de froideur se cache une femme hantée par des souvenirs douloureux, des rêves brisés, des non-dits et même une forme d’incommunicabilité avec son mari.

Couvrant près  de trente ans de la vie d’Olive Kitteridge, cette mini-série, superbement réalisée par Lisa Cholodenko et produite par Tom Hanks séduit par sa sensibilité, par ses personnages simples et profonds et par sa mise en scène très soignée.
Malgré la gravité du propos, on ne sent jamais poindre le pathos ni les bon sentiments, bien au contraire, la série garde toujours une forme de pudeur, de distance, produisant chez le spectateur des émotions franches loin de toute sensiblerie. Si  l’on ajoute à cela des seconds rôles au poil (Richard Jenkins et Bill Murray en tête), une bonne dose d’humour noir, et surtout beaucoup d’humanité, vous obtiendrez une série plus que recommandable signée HBO et qui a été injustement oubliée des récents Golden Globes.

[8/10]

Olive Kitteridge
Mini-série Américaine. Créée par Jane Anderson
Avec : Frances McDormand, Richard Jenkins, John Gallagher Jr. plus
Genre :  Drame
4 épisodes de 52 minutes
Production HBO
Diffusion sur OCS City en février 2015

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de