Django - Film d'Etienne Comar

Malgré un sujet en or, Etienne Comar ne parvient jamais à rendre son Django aussi passionnant que l'on aurait pu l'espérer.

 Django - Film d'Etienne Comar

En 1943, sous l’occupation, Django Reinhardt alors vedette incontournable du jazz en France se produit à Pigalle devant des nazis ébahis. Ceux-ci décident de l’inviter à jouer à Berlin devant Goebels. Mais conscient que les Tziganes, ses semblables, sont pourchassés, il refuse l’invitation et décide de fuir sous peine d’être arrêté. Il fait escale Thonon-les-Bains, au bord du Lac Léman avant de passer en Suisse, mais les choses trainent et le voilà plongé plus ou moins contraint et forcé dans cette guerre qui ne l’intéresse pas. Mais son art et son talent vont finalement permettre de faire servir la cause des résistants.

Entre les intentions et la réalisation, il y a souvent un fossé en matière de cinéma à caractère historique. On en a encore une fois la preuve avec ce film louable, racontant la vie Django Reinhardt par le prisme de la seconde guerre mondiale et de la déportation des tsiganes. Le film évoque aussi la position d’un artiste vis-à-vis de l’occupant en temps de guerre.
Malgré ce sujet plutôt intéressant, la réalisation, les dialogues, la mise en scène d'Etienne Comar ne parviennent jamais à se mettre la hauteur du propos, se contentant de nous présenter un film au propos universel appuyant là où il faut appuyer, mais en restant dans une forme d’académisme et sans véritable point de vue.
Reste le jeu de Reda Kateb, toujours juste, malgré donc une écriture, un cadre (dont il ne sort jamais), et une réalisation sans grand relief… Avec l’impression au final d’être plus proche de La grande vadrouille que du pianiste de Polanski.

[6/10]

Django
Film français De Etienne Comar
Avec Reda Kateb, Cécile de France, Beata Palya...
Genre : Biopic
Durée : 1h 55min
Date de sortie 26 avril 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire