Orelsan : Montre Jamais ça à Personne

L'un fait du rap, l'autre filme, ils sont frères, ils s'appellent Aurélien et Clément Cotentin. Malgré des trajectoires personnelles différentes, ils se retrouvent pour cette série qui raconte l'ascension d'Orelsan au sommet du rap français.

Orelsan-Montre-Jamais-ca-Personne Orelsan : Montre Jamais ça à Personne

C’est marrant comme une série documentaire et un disque (Civilisation), sortis quasiment au même moment, peuvent influer sur la manière de percevoir et de comprendre l’une et l’autre de ces œuvres. Car pour bien appréhender la musique et surtout les textes d’Orelsan, pour saisir précisément ce qui a fait le succès de plus en plus grand de ses albums, il fallait bien - surtout pour les néophytes comme moi - une série documentaire telle que l'a conçue Clément Cotentin, frère cadet d'Aurélien Cotentin plus connu sous le nom de Orelsan.

Une série qui nous replonge dans l’adolescence de ce jeune normand passionné rap, et qui dès son plus jeune âge, consacre une bonne partie de son temps à l’écriture de textes et de musiques nourries par ses modèles venus principalement des États-Unis. Entouré par ses fidèles amis Gringe, Skread et Ablaye, Aurel’ bosse sans relâche sur sa musique dans sa coloc’, et va au fil des années gravir une à une les marches qui vont le conduire à la renommée.

Une success story qui prend la forme d’une série qui n’aurait jamais existée sans les vidéos d’archives tournées par Clément Cotentin qui est aujourd’hui journaliste réalisateur de documentaires sur le sport à Canal+ et pour le Canal Football Club.
Une série qui fonctionne à merveille, dans laquelle chacun y retrouvera forcément un peu de sa jeunesse, de ses débuts dans la vie d’adulte, qui parle de cette période de la vie où l’on ne sait pas trop ce qu’on veut, où l’on ne sait pas trop quelle direction prendre…

Drôle, attachante, émouvante, Orelsan : Montre Jamais ça à Personne met en scène une bande de potes un peu glandeurs un peu bosseurs, jamais à court d’idées, montrant bien les failles, les échecs, les doutes mais aussi la force mentale et la réussite d’Orelsan, garçon doué pour l’écriture et qui avait tout pour remporter la mise.

Derrière ce portrait, on découvre aussi un homme comme tout le monde, qui malgré le succès, malgré les millions de disques vendus, a su garder une forme de simplicité, de fidélité envers ses proches, sa famille, ses amis.
Le parcours atypique d’un homme ordinaire dans une série bien loin des codes et des clichés du rap, qui permet en tout cas de mieux apprécier les chansons d’Orelsan, de comprendre ses textes, lui l’ado d’Alençon qui bossait la nuit dans un hôtel, en attendant mieux, et qui un jour, a dit à son frère : « Montre Jamais ça à Personne ».

❤❤❤

Orelsan – Montre jamais ça à personne
Série créée par Clément Cotentin et Christophe Offenstein
6 épisodes de 40 minutes environ - Amazon prime depuis le 15 octobre 2021

Vous aimerez aussi...